AccueilInternetTikTok : Les créateurs russes ne pourront plus poster sur le réseau...

TikTok : Les créateurs russes ne pourront plus poster sur le réseau social

Date:

Une nouvelle loi et de nouvelles règles

De divers services et sociétés ont annoncé au fur et à mesure suspendre leurs activités en Russie, alors que Vladimir Poutine a lancé les hostilités en Ukraine il y a près de deux semaines à coups de bombardements. TikTok a décidé de limiter ses actions dans le pays, mais au contraire de nombreux autres, sa raison n’est pas un quelconque boycott…

Un nouveau cadre législatif

Cette décision de TikTok fait suite à une nouvelle loi imposée par la Fédération de Russie, pour contraindre les plateformes et réseaux sociaux numériques à ployer.

Ainsi, pour protéger ses utilisateurs, TikTok a annoncé prendre du recul en Russie et interdire aux créateurs du pays de poster des vidéos. En effet, la loi annonce condamner à une peine de prison tous les propagateurs de “fake news” sur les forces armées russes et l’invasion en Ukraine. Mais, la Russie n’étant jamais claire quant à ce qui est ou non la vérité, TikTok a pris la décision de stopper la création de contenus de ses utilisateurs russes. 

Les changements sur la plateforme

Par le biais de son compte Twitter, TikTok a déclaré :

À la lumière de la nouvelle loi russe sur les ‘fake news’, nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre le livestreaming et les nouveaux contenus sur notre service vidéo pendant que nous examinons les implications de cette loi en matière de sécurité. Notre service de messagerie in-app ne sera pas affecté.

La messagerie restera donc toutefois disponible, laissant penser que les Russes pourront toujours visionner du contenu sur la plateforme et en échanger également.

Cela ne concerne pas que les réseaux sociaux. De multiples médias ont également fait le choix de faire rentrer leurs correspondants pour ne pas risquer leur sécurité dans le pays.

Un bannissement définitif en vue ?

La plateforme de ByteDance a vu fleurir depuis le début du conflit de très nombreuses vidéos concernant la guerre et ses bombardements. Ces dernières montrent des images en Ukraine, en Russie, mais aussi dans le reste de l’Europe. Échappatoire ou véritable moyen de communiquer, il a permis à ses utilisateurs de se retrouver ou de s’aider même parfois. 

Néanmoins, avec cette nouvelle loi, cela est remis en question pour les Russes. Le réseau est relativement protégé par le fait qu’il soit chinois. Les réseaux sociaux américains ont eu moins de chance, étant attaqués par le gouvernement russe en réponse aux mesures prises par les Occidentaux. Toutefois, si TikTok venait à prendre des mesures pour l’Ukraine, nul doute qu’il pourrait être réprimé à son tour par le gouvernement.

Un changement touchera toutefois tous les pays. Un label “État russe”, sera apposé sur les vidéos publiées par des médias russes comme Sputnik ou Russia Today, afin de prévenir ses utilisateurs sur la potentielle non-véracité des faits évoqués.

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...