AccueilFinanceUn NFT vendu à 6 millions de dollars pour soutenir l’Ukraine

Un NFT vendu à 6 millions de dollars pour soutenir l’Ukraine

Date:

Partager:

Un appel aux dons

Pour aider le pays, des nombreuses campagnes de dons ont vu le jour. C’est notamment le cas d’une vente aux enchères de NFT qui a permis de réunir une belle somme…

Un drapeau à 6 millions de dollars

Pour soutenir l’Ukraine qui subit actuellement les bombardements de la Russie, Nadya Tolokonnikova, membre du collectif féministe Pussy Riot et grande opposante de Vladimir Poutine, a eu l’idée de vendre une NFT. Celle-ci représente le drapeau de bleu et jaune du pays. Elle a été mise aux enchères mercredi dernier et a été vendue plus de six millions de dollars par l’association Ukraine DAO, créée juste avant l’invasion russe. Selon CNN, les investissements s’étirent de 3 centimes de dollar (0,00001 éther) à 116 380 dollars (44 éther) selon le cours de la cryptomonnaie Ethereum. Ukraine DAO a invité les contributeurs à garder leur part, “afin de garder en souvenir les besoins humanitaires de notre monde”.

Plus de 3 000 acheteurs

3 200 personnes ont participé à l’achat. Elles se verront remettre une partie du jeton non fongible, à hauteur de l’achat qu’elles ont réalisé. Les 6,7 millions de dollars récoltés seront reversés entièrement à l’organisme Come Back Alive, qui se mobilise pour l’armée ukrainienne. Depuis 2014, il fournit drones, tablettes et lunettes thermiques aux formes armées, mais également des cours “pour les travailleurs médicaux, les artilleurs, les tireurs d’élite ou les analystes”.

L’Ukraine finance ses ripostes grâce aux NFT

Depuis le début du conflit, 56 millions de dollars en NFT et crypto ont été offerts en dons à l’Ukraine. Une belle occasion pour le pays de se jeter à l’eau, en vendant des jetons non-fongibles. 

Proposer des tokens gratuits

Pour motiver les financements et les dons, le gouvernement ukrainien a eu l’idée de distribuer des NFT gratuitement, de sorte que le maximum de personnes investissent ou fassent des dons pour aider le pays. Ceux-ci sont appelés des AirDrops. Toutefois, au vu du nombre d’investisseurs et de donations qu’a reçu le pays en peu de temps, il a été nécessaire de changer de stratégie.

La vente de NFT

Le ministre de la Transition numérique ukrainien, Mikhailo Fedorov, a soulevé l’idée de vendre des jetons non-fongibles (NFT) pour faire face à l’attaque de Vladimir Poutine, et financer la résistance militaire des Ukrainiens :

Après beaucoup de réflexion nous avons décidé d’annuler notre airdrop. Tous les jours, toujours plus de gens sont prêts à aider l’Ukraine à riposter contre l’agression. C’est pourquoi à la place nous annonceront prochainement des NFT soutenant les forces armées ukrainiennes. Notez que nous n’avons pas de plans pour lancer des tokens échangeables.

De belles preuves de solidarité ont été faites tout autour du monde et l’attrait récent pour les NFT n’y est sûrement pas pour rien…

Articles connexes

Cette île méditerranéenne est un paradis caché au printemps : vous devez la voir !

À la recherche d'un écrin de nature préservé en Méditerranée à visiter au printemps, loin des foules ?...

L’UE dit stop : plus aucun frais sur vos virements instantanés !

Le paysage des services bancaires en Europe est sur le point de connaître une transformation significative grâce à...

Multiprises obsolètes ? Voici la nouvelle innovation (et ça change tout !)

L'avènement d'une nouvelle ère dans le monde de l'électroménager et des accessoires électroniques est à nos portes, annonçant...

Recevez l’AAH : découvrez le montant auquel vous avez droit (facilement !)

L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est une aide financière destinée à soutenir les personnes en situation de handicap...