AccueilÀ la UneSurprise : découvrez pourquoi votre pension de retraite de février a bondi...

Surprise : découvrez pourquoi votre pension de retraite de février a bondi !

Date:

La hausse de votre pension de retraite ce mois-ci s’explique par deux facteurs principaux : une revalorisation de 5,3 % et le taux de CSG.

Si vous avez été surpris par le montant de votre pension de retraite ce mois-ci, ne vous alarmez pas. Deux facteurs sont susceptibles d’expliquer cette variation : premièrement, une revalorisation de 5,3 %, et deuxièmement, l’incidence du taux de la Contribution Sociale Généralisée (CSG). Si ces explications ne suffisent pas à dissiper vos interrogations, continuez votre lecture pour obtenir une clarification détaillée sur ce sujet.

Lire aussi :

Bouleversements radicaux sur l’électricité, les pensions de retraite et les aides sociales au 1er février 2024 !

Prime carburant : bonne ou mauvaise nouvelle pour les retraités actifs ?

Une hausse des pensions de retraite ?

Si vous êtes parmi les quelque 13 millions de retraités affiliés au régime privé, régi par l’Agirc-Arrco, il est fort probable que vous ayez déjà remarqué le dépôt de votre pension de retraite sur votre compte bancaire.

Quant aux quelque 14 millions d’assurés relevant d’autres régimes, tels que la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), le Service de retraite de l’État, la Caisse nationale des agents des collectivités locales (CNRACL) et la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL), ils peuvent s’attendre à voir leurs pensions de retraite créditées le 9 février.

Comme leurs homologues affiliés à l’Agirc-Arrco, ces bénéficiaires devraient également constater une augmentation du montant de leur pension de retraite. Cette hausse découle principalement d’une revalorisation de 5,3 % ainsi que du taux appliqué à la Contribution Sociale Généralisée (CSG).

Comment bien préparer sa retraite

Augmentation de 5,3 % des pensions de retraite

La revalorisation des pensions de retraite, annoncée par le gouvernement à l’automne 2023, se matérialise dans les versements effectués en février 2024 pour la pension correspondant au mois de janvier.

Cette augmentation de plus de 5 %, soit précisément 5,3 %, est appliquée à toutes les pensions, ce qui entraîne une hausse proportionnelle des montants versés mensuellement. Par exemple, un retraité percevant une pension de base de 1 000 euros mensuels verra désormais son montant augmenter à 1 053 euros.

Cette revalorisation s’étend également aux pensions de réversion ainsi qu’à d’autres prestations sociales telles que l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

CGS : changement de taux

La hausse du montant des pensions de retraite peut être attribuée à un ajustement des barèmes de la Contribution sociale généralisée (CSG), une taxe prélevée sur les revenus des retraités pour financer les prestations sociales.

Cette augmentation de 5,3 % des pensions a entraîné une révision des tranches d’imposition de la CSG, modifiant ainsi la situation financière des retraités. Désormais, le taux de la CSG varie de 8,3 % à une exonération complète, selon le niveau de revenu.

Certains retraités peuvent bénéficier de taux réduits (3,8 %) ou médians (6,6 %), déterminés en fonction de leur Revenu Fiscal de Référence (RFR) mentionné sur leur dernier avis d’imposition. Il convient de noter que pour l’année 2024, le RFR pris en compte est celui de l’année 2023

Le montant de la pension de retraite varie en fonction des changements de tranche de la Contribution sociale généralisée (CSG). Ce changement de tranche est déterminé par le Revenu Fiscal de Référence (RFR) et le nombre de parts fiscales du ménage.

Par exemple, un couple marié ou pacsé avec deux parts fiscales voit son taux d’imposition s’établir à 6,6 % si leur RFR est compris entre 24 526 et 38 059 euros en 2024. Cependant, s’ils sont en dessous de 18 760 euros, ils bénéficient d’une exonération. Pour les célibataires, leur propre RFR détermine leur taux d’imposition, et ceux dont le RFR est inférieur à 12 230 euros sont également exonérés.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Quels sont les avantages de choisir Hiscox pour votre assurance multirisque professionnelle ?

Dans le monde des affaires, protéger votre entreprise contre les imprévus est essentiel pour assurer sa pérennité. En tant qu’entrepreneur,...

Prendre sa responsabilité civile professionnelle VTC chez Hiscox

Dans le monde des assurances professionnelles, Hiscox se distingue par ses garanties sur mesure, adaptées à vos besoins. Lorsque vous êtes...

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...