AccueilÀ la UneBouleversements radicaux sur l'électricité, les pensions de retraite et les aides sociales...

Bouleversements radicaux sur l’électricité, les pensions de retraite et les aides sociales au 1er février 2024 !

Date:

À partir du 1er février 2024, plusieurs modifications majeures seront en vigueur, notamment l’augmentation des tarifs de l’électricité et des péages. Toutes les informations à connaître sont présentées ci-dessous.

À l’aube du 1er février 2024, une série de transformations significatives toucheront de nombreux citoyens français. Parmi ces évolutions, notons la hausse prévue des tarifs des péages, de l’électricité et du tabac. Plongeons dans les détails de ces changements pour mieux comprendre leur impact sur le quotidien des citoyens français.

Lire aussi :

Alerte tarifs en flèche : après l’électricité votre facture de gaz s’envole en 2024 !

Impôts : une réforme majeure en vue pour les femmes lors des séparations

Des augmentations tarifaires à prévoir

Au seuil du 1er février 2024, plusieurs augmentations tarifaires sont programmées, notamment pour l’électricité. Les tarifs des heures creuses connaîtront une hausse de 8,6 %, tandis que les tarifs des heures pleines augmenteront de 9,8 %. Cette augmentation, restant en dessous de la barre des 10 %, répond à la promesse gouvernementale.

Elle découle de la suppression graduelle du bouclier tarifaire mis en place en 2021 pour contrer l’inflation. En parallèle, les tarifs des péages augmenteront également à compter du 1er février, avec une hausse de 2,79 % sur le réseau Vinci, tandis que sur d’autres axes, les automobilistes devront faire face à des augmentations plus substantielles, variant de 4 à 5,8 % selon Le Parisien.

De plus, cette date marque également une hausse des prix du tabac, conduisant à une augmentation du coût des cigarettes Dunhill, Vogue, Peter Stuyvesant, passant de 12 à 12,50 euros. Pour découvrir les prix des cigares à partir du mois prochain, il est recommandé de consulter le site de la Douane.

Chauffage aux pellets : faites un geste pour l’écologie !

La baisse du taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP)

Outre les augmentations de tarifs mentionnées, les pensions de retraite de base vont également bénéficier d’une revalorisation de 5,4 % à partir du 1er février 2024. Cette hausse sera effective dès le 9 février pour les pensionnaires, selon les informations de Merci pour l’info.

Cette revalorisation de 5,4 % s’appliquera également à d’autres pensions, notamment la pension de réversion, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA), l’allocation veuvage, ou le secours viager. Elle concernera également l’allocation de solidarité aux vieux travailleurs salariés et l’allocation aux mères de famille.

En outre, les stages verront leur rémunération augmenter de 7 % dès le 1er février 2024. Les stagiaires de deux mois ou plus pourront percevoir une rémunération minimale de 4,35 euros de l’heure, entraînant une hausse de 40 à 50 euros par mois selon le service public.

Par ailleurs, le taux de rémunération du Livret d’Épargne Populaire (LEP) passera de 6 à 5 % dès le début de février, ce qui représente une nouvelle moins favorable pour les détenteurs de ce livret.

Les autres changement en février 2024

Depuis janvier 2024, il est obligatoire d’afficher le montant net social sur tout bulletin de paie et relevé de prestations. À partir du 1er février 2024, déclarer ce montant sera requis pour bénéficier du RSA et de la Prime d’activité.

Cette date marquera également l’entrée en vigueur de la simplification des démarches pour l’obtention d’un crédit de paiement, destiné à couvrir les frais de succession lors du décès d’un proche.

En d’autres termes, le délai de traitement des demandes de crédit auprès du fisc sera réduit de deux mois. Par ailleurs, à partir de février, les internautes bénéficieront d’une meilleure protection grâce à l’entrée en vigueur des obligations prévues par le Digital Services Act à partir du 17 février 2024. Ces mesures visent à contraindre les acteurs du numérique à interdire la diffusion de contenus illicites, préjudiciables, ou de produits illégaux, offrant ainsi une protection accrue aux consommateurs et utilisateurs en ligne.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Soins dentaires : taux de remboursement fortement réduit, vous allez devoir payer plus !

Les récentes réductions des taux de remboursement pour les soins dentaires signifient des dépenses plus importantes pour les...

Nouvelle aide au logement : qui aura la chance d’en bénéficier et quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Plongeons dans les détails de la récente mise en place d'une nouvelle aide au logement : découvrez comment...

Logements intermédiaires : qui peut prétendre à ces logements mis en avant par le gouvernement ?

Découvrez quelles sont les conditions pour accéder aux logements intermédiaires, une initiative gouvernementale à l'honneur, et qui peut...

Fin du chèque alimentaire 2024 : dispositif annulé, voici par quoi il va être remplacé

En dépit de l'actuelle inflation, le projet de chèque alimentaire proposé par Bruno Le Maire est abandonné, avec...