Netflix : Un projet pour faire payer le partage de mots de passe

Netflix : Un projet pour faire payer le partage de mots de passe

Le géant américain du streaming cherche des manières de limiter les difficultés qu’il éprouve en termes de croissance. Pour inverser la tendance, la société veut faire payer le partage de mots de passe, une pratique qui s’est largement développée avec la floraison de multiples sites de streaming.

La plateforme en difficulté

Depuis quelque temps, Netflix connaît quelques difficultés, qu’elle estime venir grandement du partage de mots de passe.

Un ralentissement du nombre d’utilisateurs

Netflix semble connaître une mauvaise passe ces temps-ci. Sa croissance diminue et les nouveaux abonnés sont bien moins fréquents qu’auparavant. Seulement 8,2 millions de comptes payants ont été ouverts de septembre à décembre derniers. Elle compte ainsi près de 220 millions d’abonnés. 

Par ailleurs, elle est largement rattrapée par ses concurrents plus récents sur le marché, notamment Disney+ dont la programmation s’élargit de plus en plus pour atteindre désormais une cible très large.

Netflix évoque le fait que ce problème vienne également du fait que les utilisateurs partagent leur compte avec leurs proches et amis en dehors de leur foyer. En faisant cela, le nombre d’abonnés baisse inévitablement.

Des mauvaises interprétations des abonnés

La directrice de l’innovation produits chez Netflix, Chengyi Long a expliqué :

Nous avons toujours rendu facile aux gens qui vivent ensemble le partage de leurs comptes Netflix avec des fonctionnalités comme les profils séparés et les streams simultanés pour nos abonnements Standard et Premium.

Pour remédier à cela, elle explique : “Si ces fonctionnalités sont extrêmement populaires, elles ont également créé une forme de confusion pour savoir quand et comment Netflix pouvait être partagé. Par conséquent, les comptes sont partagés entre différents foyers, ce qui affecte notre capacité à investir dans des séries et des films de qualité pour nos membres.”

Un test en Amérique du Sud

La plateforme a prévu de réaliser des tests dans trois pays d’Amérique du Sud afin de faire payer le partage des mots de passe entre les foyers.

Lire aussi  Netflix : La nouvelle série "Drôle" écrite par la créatrice de "Dix pour cent" arrive sur la plateforme

Faire payer le partage des mots de passe

Une période test est donc réalisée dans trois pays d’Amérique. Pour que les utilisateurs du Chili, du Pérou et du Costa Rica puissent continuer à partager leur compte avec des membres d’un foyer extérieur, ils devront payer un supplément à leur abonnement mensuel. Ils pourront ainsi ouvrir deux profils supplémentaires sur leur compte, en s’acquittant de 2 ou 3 dollars supplémentaires par mois en fonction des pays.

Un système pour déplacer les profils

Pour toutefois apporter un élément positif aux clients qui risqueraient de se retrouver dans l’embarras ou qui ne souhaitent pas payer ce supplément, une option sera proposée.

Dans les trois pays, il sera possible de transférer un profil déjà existant vers un nouvel abonnement. Les bénéficiaires du partage du mot de passe pourront ainsi ouvrir leur propre compte.

La plateforme est déjà généralement plus chère que ses concurrents, d’autant plus qu’elle augmente ses tarifs de façon assez fréquente. En revanche, contrairement aux autres sites de streaming, aucune publicité n’y est diffusée. Alors qu’elle dominait largement le marché, la plateforme s’essouffle et doit vite réagir. D’autant plus qu’une augmentation des prix ne risquent pas de motiver les utilisateurs à rester…