AccueilÀ la UneElectricité : les raisons de la très forte hausse des tarifs d'EDF...

Electricité : les raisons de la très forte hausse des tarifs d’EDF heures pleines/heures creuses

Date:

Alors que les prix de l’électricité d’EDF augmentent, les tarifs heures pleines/heures creuses (HP/HC) et Tempo connaissent une augmentation encore plus marquée que le tarif de base. Les raisons derrière cette hausse.

Peu importe votre fournisseur d’électricité, qu’il s’agisse d’EDF ou d’un autre, vous avez probablement constaté une nette augmentation de vos factures. Cette hausse est attribuable à la décision du gouvernement d’augmenter le droit d’accise sur l’électricité, une taxe qui concerne l’ensemble des Français, dans le dessein de soutenir la transition écologique. Cependant, cette augmentation n’est pas uniforme pour tous les types de contrats. Les clients souscrivant au tarif réglementé d’EDF, représentant environ 70 % des foyers français, sont les plus touchés. Parmi eux, ceux ayant opté pour les options heures pleines/heures creuses (HP/HC) ou Tempo verront leurs factures augmenter davantage que les autres. Pourquoi cette disparité ? Faisons le point.

Lire aussi :

  1. Prix du gaz : excellente nouvelle pour les consommateurs, la hausse de juillet sera moins importante que prévue !
  2. Alerte tarifs en flèche : après l’électricité votre facture de gaz s’envole en 2024 !

Votre facture d’électricité EDF subira une augmentation

La récente stabilisation des prix de l’électricité à l’échelle internationale a apporté un moment de soulagement. Cependant, cette pause dans l’envolée des tarifs de l’électricité ne signifie pas que les consommateurs sont épargnés de hausses de prix. En effet, le gouvernement a décidé de réintroduire une taxe sur l’électricité, qui avait été allégée en 2021 lorsque les prix étaient à leur apogée.

Cette taxe, connue sous le nom d’accise de l’électricité (anciennement TICFE), a pour objectif de soutenir les initiatives de transition énergétique. Depuis le 1er février, cette décision gouvernementale a entraîné une nouvelle augmentation du prix du kilowattheure (kWh).

Même si cette hausse reste modérée, se situant entre 8,6 % et 9,8 %, elle peut avoir un impact significatif sur le budget annuel des ménages, notamment pour ceux qui sont abonnés au Tarif bleu d’EDF, le tarif réglementé. Selon les estimations du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, cette augmentation devrait rester en dessous de 10 % pour 97 % des foyers français.

EDF : fluctuations tarifaires en fonction des choix d’options

Certains d’entre vous pourraient constater une augmentation de leur facture d’électricité ce mois-ci, et cela n’est pas une erreur. En effet, depuis le 1er février, les tarifs de l’électricité ont enregistré une hausse moyenne de 9,5 % TTC. Pour les clients résidentiels au Tarif bleu d’EDF, cela se traduit par un surcoût moyen de 113 euros TTC par an.

Cependant, cette augmentation n’est pas uniforme pour tous les clients. En fonction de l’option choisie, la hausse peut varier. Par exemple, pour l’option de base avec un prix fixe du kWh, le tarif est passé de 22,76 cts d’euro à 25,16 cts, soit une hausse de 8,6 % TTC. En revanche, pour l’option HP/HC où le prix du kWh varie selon les périodes de la journée, l’augmentation est plus significative, avec une hausse moyenne de 9,8 % TTC.

Parmi les options proposées par EDF, l’offre Tempo est la plus impactée. Avec ses jours bleus, blancs et rouges, cette option bénéficie de tarifs variables. Les clients Tempo, représentant 3 % des Français, subiront ainsi une augmentation moyenne de 14 % TTC.

 Quelle est donc la cause de cette différence ?

Selon Nicolas Goldberg, responsable du pôle énergie du think tank Terra Nova, « Comme l’accise est une somme fixe qui s’applique de la même façon aux tarifs, plus ceux-ci étaient faibles et plus l’augmentation est importante en pourcentage ».

La question qui se pose alors est de savoir si les options heures creuses et Tempo d’EDF demeurent toujours avantageuses. C’est ce que l’UFC-Que Choisir a tenté de clarifier. D’après le magazine, ces offres peuvent s’avérer bénéfiques pour les clients qui peuvent ajuster leur consommation aux tarifs horaires.

Pour qu’une option heures creuses soit plus avantageuse que l’option de base, il faut pouvoir consommer autant d’électricité pendant les heures creuses. Par exemple, pour un foyer consommant 6 000 kWh par an avec une puissance de 6 kVA, il est plus avantageux d’opter pour les heures creuses si elles représentent au moins 2 000 kWh de la consommation annuelle.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Vous pourriez être éligible à la prime d’activité : découvrez si vous êtes en dessous du seuil !

La prime d'activité est une aide financière destinée à soutenir les travailleurs aux revenus mensuels modestes. Vous pourriez...

Transavia lance une nouvelle destination de rêve au départ d’Orly : découvrez où !

Transavia élargit son réseau avec une nouvelle destination de rêve au départ d'Orly : êtes-vous prêt à découvrir...

Prix des pellets : baisse incroyable du tarif cette semaine, une chance pour les consommateurs !

Cette semaine, une nouvelle favorable attend les consommateurs : une baisse incroyable du prix des pellets, offrant une...

Frais bancaires de retrait aux guichets : comment les éviter alors qu’ils sont sur le point d’augmenter ?

Face à la prochaine augmentation des frais bancaires de retrait aux guichets, il est crucial de connaître les...