AccueilÀ la UneAlerte tarifs en flèche : après l'électricité votre facture de gaz s'envole...

Alerte tarifs en flèche : après l’électricité votre facture de gaz s’envole en 2024 !

Date:

En 2024, soyez prêt à une flambée potentielle de votre facture de gaz, avec des prévisions indiquant une augmentation pouvant aller jusqu’à 120 euros par an. Découvrez les détails de cette hausse.

Vous avez remarqué une hausse notable de votre facture de gaz récemment ? Ne vous inquiétez pas, car le coût du gaz naturel est en augmentation depuis un certain temps. En fait, cette année, la facture risque d’être particulièrement lourde. Selon les informations d’Actu, la hausse pourrait atteindre jusqu’à 120 euros par an et par foyer.

La principale cause de cette flambée des prix réside dans l’augmentation de l’accise sur les gaz naturels utilisés à des fins de combustion. Pourquoi cette augmentation d’impôts ? Quels seront les impacts de cette hausse de taxe sur les ménages ? Toutes les réponses à ces questions sont détaillées dans cet article.

Lire aussi :

Hausse des prix de l’électricité et du gaz en France : causes et perspectives pour l’avenir

Comment la crise énergétique va-t-elle impacter les locaux professionnels ?

La note du gaz s’alourdit : une augmentation significative de l’accise

Le début de l’année 2024 s’annonce difficile pour les fournisseurs d’énergie qui dépendent du gaz naturel comme source de combustible. Depuis le 1er janvier, ils sont confrontés à une accise plus élevée, ce qui pourrait se répercuter sur les factures de gaz des consommateurs.

Selon un arrêté publié au Journal officiel le samedi 30 décembre 2023, le montant de cette taxe a augmenté de 8,45 euros à 16,37 euros par mégawattheure (MWh). Il convient de noter que l’accise a succédé à la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN).

Cette augmentation d’impôt s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour rétablir l’équilibre des finances publiques. Dans le contexte de la réduction du déficit de l’État et des efforts d’économies en 2024, plusieurs mesures ont été mises en œuvre, notamment :

  • la suppression progressive des tarifs réglementés de l’énergie établis en 2021,
  • la fin du dispositif Pinel de défiscalisation immobilière,
  • la réforme controversée des retraites promue par le président Emmanuel Macron,
  • le durcissement des conditions du prêt à taux zéro,
  • la majoration de l’accise sur le gaz.

Malheureusement, ces changements ne se feront pas sans impact sur votre facture de gaz…

Pourquoi opter pour une cuisinière à bois ?

 

Anticipez une possible explosion de votre facture de gaz

Il est maintenant évident qu’une importante augmentation de la taxe sur le gaz naturel est entrée en vigueur le 1er janvier 2024. Cependant, quels seront les impacts sur votre budget ? Devrez-vous payer davantage votre facture de gaz ?

En réalité, la situation n’est pas aussi claire, car tout dépend du type de contrat que vous avez souscrit. Selon les informations fournies par nos confrères d’Actu, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) distingue deux scénarios :

  1. Les offres indexées sur le prix de la CRE : Si vous avez opté pour une offre suivant le prix fixé par la CRE, vous ne devriez pas ressentir les effets de l’augmentation de la taxe sur votre facture de gaz. Depuis la disparition du tarif réglementé de vente (TRV) de gaz en juin 2023, la CRE publie chaque mois un prix de référence.
  2. Les offres à prix fixe : Si vous avez choisi une offre à prix fixe, qui ne varie pas en fonction du prix de la CRE, il est possible que votre facture de gaz augmente. Toutefois, il y a des solutions. Vous avez la possibilité de changer de contrat à tout moment, sans frais ni pénalités.

Facture de gaz : une possible augmentation allant jusqu’à 120 euros

En fonction de votre type d’habitation et de votre consommation, voici les possibles augmentations de votre facture de gaz :

  1. Pour un foyer résidant dans une maison, utilisant le gaz pour le chauffage, avec une consommation annuelle d’environ 14 MWh : une augmentation de 120 euros par an, équivalant à 10 euros par mois.
  2. Pour un foyer résidant dans un appartement, utilisant le gaz pour le chauffage, avec une consommation annuelle d’environ 8 MWh : une hausse de 70 euros par an, soit 5,8 euros par mois.
Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Quels sont les avantages de choisir Hiscox pour votre assurance multirisque professionnelle ?

Dans le monde des affaires, protéger votre entreprise contre les imprévus est essentiel pour assurer sa pérennité. En tant qu’entrepreneur,...

Prendre sa responsabilité civile professionnelle VTC chez Hiscox

Dans le monde des assurances professionnelles, Hiscox se distingue par ses garanties sur mesure, adaptées à vos besoins. Lorsque vous êtes...

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...