Tout savoir sur la Saint-Patrick !

Tout savoir sur la Saint-Patrick !

La Saint-Patrick, fêtée le 17 mars, est un jour crucial pour les Irlandais. L’Irlande n’a pas officiellement de fête nationale, mais celle-ci est considérée comme telle. Toutefois, de nombreuses personnes se questionnent quant à l’origine de cette fête. Dans cet article, on vous dit tout !

La genèse : comment cela a commencé ?

Né au IVᵉ siècle en Grande-Bretagne dans une famille chrétienne, Saint-Patrick se rend, en 432, en Irlande pour l’évangéliser à la demande du pape Célestin. Il a expliqué la notion de Sainte Trinité aux Irlandais, à l’aide d’un trèfle. C’est pour cela que ce dernier est le symbole de ce pays. Il aurait chassé tous les serpents qui étaient présents afin de convertir le peuple. En effet, les serpents sont symboles d’ignorance et représentent les croyances polythéistes celtiques.

Il parvient à défier les druides locaux pour imposer la foi chrétienne. Le mythe de Saint-Patrick mélange réel, folklore et légende. En effet, le mythe raconte qu’il a chassé tous les serpents en les faisant périr, or, il n’y a jamais eu de serpents dangereux dans ce pays. Il s’agit plutôt d’une métaphore, pour évoquer les croyances païennes, considérées comme étant diaboliques. Il peut aussi s’agir d’une métaphore qui associe les serpents aux infidèles.

Saint Patrick meurt en 461, l’Irlande devient principalement chrétienne, sans avoir compté un seul martyr. Les monastères se répandent de plus en plus et sont déjà très nombreux. C’est le pape Urbain VIII qui déclare, mille ans plus tard en 1631, que le 17 mars est le jour de la fête de Saint-Patrick et l’intègre au calendrier chrétien. Toutefois, c’est bien plus tard que cette journée devient aussi populaire et patriotique. Ce n’est qu’en 1903 que cette date est déclarée comme étant un jour férié. 

Lire aussi  Lidl frappe fort avec ce nouvel arrivage dès le 17 mars !

À noter que la première manifestation de la Saint-Patrick ne s’est pas tenue en Irlande. Celle-ci a eu lieu aux États-Unis, à New-York en 1762, lorsque les soldats irlandais, qui se battaient aux côtés des Anglais, défilaient dans la ville à cette date. La première parade en Irlande a eu lieu en 1931. Depuis le milieu des années 90 seulement, le gouvernement utilise cette fête pour promouvoir la culture irlandaise à travers le monde.

La plus grande parade du monde organisée pour la Saint-Patrick a lieu à New-York. En 2006, plus de deux millions de personnes ont assisté à l’évènement. À Chicago également, on retrouve un petit clin d’œil pour cette fête : les eaux de la rivière sont colorées en vert. Le Canada, lui aussi, se met au style irlandais à cette date et la plus grande parade du pays a lieu à Montréal. 

Tous les symboles liés à cette fête

Initialement, la couleur associée à Saint-Patrick est le bleu. Toutefois, le vert fait son apparition en 1798, lorsque l’Irlande adopte le trèfle comme principal symbole, qui représente la Sainte Trinité. Il est désormais un symbole fort de cette fête, mais est également devenu l’emblème de l’Irlande. Vous retrouvez aussi la harpe celtique qui est un des symboles importants de ce pays et de cette fête. Elle accompagne les champs celtes et demeure l’instrument de prédilection dans ce pays, puisqu’elle a servi à plusieurs personnes aveugles. Cet instrument s’est donc largement répandu, sans partitions écrites. 

Certains instruments du Moyen Âge ont été conservés, bien qu’ils soient rares. Ils peuvent être admirés au Muséum of Scotland. L’autre symbole, à qui l’on doit l’ample reconnaissance de la Saint-Patrick, c’est évidemment la bière irlandaise. C’est sans doute grâce à elle que cette fête connait un succès mondial. La plus populaire est évidemment la Guiness, qui cartonne le 17 mars. Vous retrouvez aussi le Leprechaun ou encore le mouton et son pull irlandais.

Lire aussi  Cyril Hanouna en colère contre ses chroniqueurs !