The Dark Heart, la nouvelle pépite suédoise inspirée d'une histoire vraie

« The Dark Heart », la nouvelle pépite suédoise inspirée d’une histoire vraie

Depuis le début du mois de février, Discovery+ diffuse l’incroyable série tout droit venue de Suède The Dark Heart. Réalisée par Gustav Möller, la série a tout des plus grandes, entre un très bon casting, une histoire prometteuse et une réalisation remarquable. Par ailleurs, la série est adaptée d’une enquête journalistique passionnante. Découvrez les dessous de The Dark Heart.

Une série suédoise qui change de l’ordinaire

Des décors somptueux et une disparition mystérieuse, voici comment commence The Dark Heart. L’intrigue tourne autour d’une sylviculture, et d’un remake moderne de Roméo et Juliette sur fond d’agriculture.

L’histoire de la série

​​The Dark Heart, Mörkt hjärta en VO, retrace l’histoire de Sanna, une jeune femme de 21 ans, qui rêve de reprendre l’exploitation forestière de son très riche père Bengt, et la moderniser. Mais, l’homme qui a très à cœur les traditions, n’est pas ravi de ces changements. Pour couronner le tout, Sanna est amoureuse du fils de la famille ennemie de la sienne. Son père lui annonce alors que si elle ne le quitte pas, elle perdra l’exploitation familiale. Peu de temps après, Bengt disparaît mystérieusement.

Deux ans après, alors que la deuxième fille de Bengt le recherche toujours et que les enquêtes de la police n’avancent pas, Tanja, responsable de l’association Missing People, se lance dans la recherche de l’homme, quitte à en perdre la tête…

La production et la distribution

Gustav Möller s’est occupé de la réalisation du programme pour un résultat très réussi. Si nous avions déjà pu le voir à l’œuvre dans le film The Guilty, sorti en 2018 et disponible sur Netflix France, la création de la mini-série est tout aussi réussie. 

Lire aussi  La série Parallèles sur Disney+, une bonne surprise française

Il s’est une fois de plus entouré d’un casting remarquable, bien qu’évidemment moins connu dans l’Hexagone. Le rôle principal est tenu par Clara Christiansson Drake, qui a confié au journal suédois Dagens Nyheter : 

Je me suis reconnue dans ce premier amour fulgurant.

Cinq épisodes brillants sont proposés aux téléspectateurs, qui découvriront un programme qui semble classique, mais qui, dès le premier épisode, offre une grande originalité. Cela est dû à une histoire hors-du-commun, et à un rythme qui change des autres séries du genre.

L’adaptation d’un roman d’enquête journalistique

Cette série est librement inspirée de faits réels, tirée d’une enquête journalistique suédoise sur un cas très similaire. L’enquête a effectivement été réalisée par une association de bénévoles qui œuvre pour retrouver les personnes disparues. Dans Mörkt hjärta, la fille de Bengt, Emelie, est désespérée par la disparition de son père, d’autant plus que la police ne semble pas désireuse de le retrouver. Elle confie alors ses espoirs à la responsable de Missing People, qui œuvre rapidement pour le retrouver.

Toutefois, le réalisateur a tenu à préciser :

Notre œuvre est une fiction. Nous voulions que cette différence entre livre et série soit notable. Les noms des personnages ont, par exemple, été modifiés.

La série reste pour le moment inédite en France. Les deux premiers épisodes ont été diffusés en exclusivité au festival Series Mania de Lille. Espérons qu’une chaîne française mette la main sur cette pépite.