Les propriétaires de NFT Bored Ape Yacht Club ont désormais leur propre crypto

Les propriétaires de NFT Bored Ape Yacht Club ont désormais leur propre crypto

Une nouvelle cryptomonnaie arrive sur le marché. Toutefois, celle-ci sera réservée aux propriétaires des NFTs Bored Ape Yacht Club, l’un des plus populaires du secteur. Du nom d’ApeCoin, la nouvelle monnaie fait directement référence au nom de la collection de NFT. Voici ce que l’on sait pour le moment.

Le succès des NFT

Les NFTs semblent prendre de l’ampleur dans notre société occidentale. De plus en plus de personnes s’y intéressent, pour en acheter ou en vendre. L’un des NFT les plus connus sont les Bored Ape Yacht Club, qui représentent des dessins de singes stylisés. 

Bored Ape Yacht Club, un succès international

Bored Ape est une collection de jetons non fongibles. C’est l’une des plus vendues également, notamment auprès des célébrités françaises et internationales, qui semblent grandement l’apprécier. Elle est construite sur la blockchain Ethereum.

Les images vendues sont des profils de singes nonchalants, avec une inspiration directement venue de la bande dessinée. Elles sont générées de manière procédurale par un algorithme et vendues cher, surtout en raison de sa large popularité.

Une nouvelle cryptomonnaie : ApeCoin

Pour continuer dans cette lancée de réussite, les propriétaires d’œuvres de Bored Ape ou de Mutant Ape auront désormais leur propre cryptomonnaie, une première dans le domaine. Yuga Labs, entreprise mère de Bored Ape Yacht Club, voit grand et est ambitieuse face à ce nouvel écosystème. Pour justifier cette décision, la société a expliqué :

[Il s’agit d’un] token pour la culture, les jeux vidéo et le commerce, qui servira à renforcer une communauté décentralisée à l’avant-garde du Web 3.0.

Effectivement, ApeCoin ($APE) deviendrait la monnaie principale pour tous les services et produits de Yuga Labs. La sociéé est actuellement en négociation avec d’autres éditeurs, qui pourraient inclure ApeCoin dans leurs titres.

Un intérêt grandissant… ou pas

Si l’appréciation des NFTs semble grandir pour les investisseurs, et notamment pour ceux de BAYC, ceux qui en revanche n’y sont pas mêlés s’agacent.

Lire aussi  Quel est le meilleur portefeuille électronique ?

Pourquoi développer une crypto ?

En plus, donc de pouvoir utiliser cette monnaie pour vendre les jetons et les utiliser auprès de Yuga Labs, quel est l’objectif ? Développer l’intérêt des acheteurs.

Les investisseurs pourront ainsi devenir décideurs pour un an. Mais, ces initiatives tendent à agacer le reste de l’écosystème des NFTs. Les possesseurs de BAYC profitent d’événements et de ventes exclusives, mais également d’un “sérum”, qui permet de créer un nouveau NFT, en changeant les Bored Ape en Mutant Ape.

La future naissance d’un métavers de cette société énerve d’autant plus que la valeur des Bored Ape va encore augmenter.

Une baisse de l’intérêt ?

Récemment, le magazine Forbes écrivait que les NFTs et le métavers semblaient connaître une perte de régime. Le nombre de recherches sur Google sur ces deux sujets baisse très largement, ce qui traduit une forte baisse d’intérêt de la part des consommateurs. Après avoir été sur toutes les lèvres pendant des mois, peut-être qu’ils perdent leur impact. Toutefois, un fossé se creuse entre les acteurs qui souhaitent faire monter les NFTs, et ceux qui y restent très méfiants, voire opposés.