AccueilÀ la UneLes déclarations d'Adeline Blondieau au sujet de son mariage avec Johnny Hallyday

Les déclarations d’Adeline Blondieau au sujet de son mariage avec Johnny Hallyday

Date:

Adeline Blondieau a récemment fait des déclarations sur sa relation avec le chanteur défunt Johnny Hallyday. C’est à l’occasion du documentaire sur la vie du chanteur, proposé par Netflix, que l’on pourra retrouver les propos de son ex-femme. 

Épouse du Taulier du rock 

Dans le documentaire, qui sortira le 29 mars sur la plateforme américaine, l’actrice de sous le soleil, Adeline Blondieau, explique Johnny n’avait pas été toujours tendre avec elle. 

Une histoire d’amour peu commune 

L’histoire d’amour entre le chanteur et la comédienne commence très tôt. En effet, Adeline Blondieau, fille du meilleur ami du taulier, a épousé à sa majorité l’interprète dAllumer le feu. Il semblerait que, dès son jeune âge, celui-ci lui aurait promis qu’il l’épouserait quand elle serait adulte. Une histoire des plus étranges, qui durera tout de même 5 ans. 

Une vie tumultueuse pour Adeline Blondieau aux côtés de la rock star

Lors du documentaire Netflix, la femme de 51 ans fait des déclarations des plus choquantes sur sa vie avec Johnny Hallyday. Elle raconte l’aspect toxique de cette relation. Elle explique :

Une fois qu’on s’est retrouvés en tant que mari et femme, il fallait que j’accepte beaucoup plus que ce que j’aurais pensé. J’ai perdu une grande, grande partie de ma liberté. Mon métier, c’était Johnny. 

L’actrice évoque aussi que le chanteur avait un vice prépondérant dans sa vie : l’alcool. Pour elle, ce “démon” est ce qui la fait chuter et qui l’a entrainé avec elle. En effet, elle explique qu’elle aussi s’est mise à boire pour tenter de le comprendre. 

Johnny Hallyday un être tourmenté 

Elle évoque également des détails de vie plus intimes qui révèlent des souffrances de la part du chanteur. L’actrice explique qu’il fallait constamment le rassurer, que le chanteur peinait à dormir et qui souffrait de nombreux cauchemars. Elle évoque un homme à qui il fallait tenir la main et qu’il faut rassurer.” 

Une relation de plus en plus toxique 

Adeline Blondieau confie également que cette relation était également pleine d’amour passionnel, mais toxique. 

“C’était du drama très souvent” 

Pour elle, cette relation arrivait à un tel point bien souvent qu’elle pouvait avoir une tournure dramatique. Elle raconte : 

Il y avait beaucoup d’amour et il y avait beaucoup de violence. Quand ça allait mal, il fallait qu’on meure. Mais il fallait qu’on meure ensemble. Moi, je me suis jetée par la fenêtre une fois et il m’a rattrapée par les cheveux ; lui, il s’est jeté en arrière d’un escalier et je le tenais par les bottes… C’était du drama très, très souvent. 

Ces crises conjugales, qui avaient été médiatisées à l’époque, avait détruit les deux protagonistes. 

La rupture du couple 

L’actrice confie qu’elle a fini par s’épuiser émotionnellement avec cette relation. Elle avoue avoir tenu jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus. La femme de 51 ans explique qu’elle devait se battre contre les démons intérieurs de son mari, presque tout le temps de leur relation. Une fois partie, elle avouera avoir été anéantie. Une reconstruction qui a été longue et douloureuse pour l’actrice. 

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...