AccueilÀ la UneFranck Gastambide le réalisateur fait des confidences sur son handicap

Franck Gastambide le réalisateur fait des confidences sur son handicap

Date:

Les confidences de Franck Gastambide 

À l’affiche d’un tout nouveau thriller sur Netflix, Franck Gastambide s’est confié dernièrement dans 50 minutes inside. 

Son désir de paternité 

Dans cette interview, 50 minutes inside revient sur les exploits de l’acteur et réalisateur à succès. Après Validé, mais également Pattaya, Taxi etc, Franck Gastambide fait partie intégrante du paysage cinématographique. Il confie que ses succès lui ont beaucoup apporté, mais qu’il laissait par conséquent sa vie privée de côté. Pour lui, est arrivé le moment de penser à fonder une famille et à se marier. 

Ses craintes sur la paternité 

Le réalisateur de Validé a souffert toute sa vie de son handicap : la dyslexie. Pour l’acteur de 43 ans, cela a soulevé des inquiétudes et des remises en questions qu’il ne veut pas pour son futur enfant. Il expliqua dans 50 min Inside : 

C’est effrayant, parce que j’ai tellement peur d’avoir des enfants qui ont mon handicap et qui peuvent avoir les complexités que j’ai rencontrées dans ma vie. Donc, je suis assez terrorisé par ça. Mais, je sens que le moment arrive.

Un handicap traumatisant 

Par le passé, Franck Gastambide avait déjà confié combien ce handicap avait été une souffrance pour ses proches et lui-même.

Les troubles du réalisateur 

Dans un portrait pour sept à huit, l’acteur de Sans répit était revenu sur les différents troubles qu’il a depuis son enfance. Il avait révélé être dyslexique, dyscalculie et dysorthographique. Ces différents troubles ont amené à une difficulté d’apprentissage que l’on appelle Dyspraxie. Une des choses pour lesquelles le réalisateur avait du mal à avancer à l’école. 

Un passé compliqué 

Lors de l’interview dans 50 minutes inside il révélait combien tout cela lui avait “pourri la vie”. Pour lui devenir réalisateur et scénariste n’avait jamais été une option au vu de son handicap. 

Je ne me suis jamais dit que j’aurais les compétences pour être scénariste, moi qui ai toujours été dernier de la classe. Ce que j’ai entendu le plus quand j’étais petit, c’est : Qu’est-ce qu’on va faire de lui ?’ C’est quelque chose qui me complexe encore aujourd’hui, de me dire que je n’ai pas été foutu d’avoir le moindre diplôme alors que je me suis donné du mal pour ça. Je sais que j’ai été une source de déception pour mes proches, pour ma mère, et j’essaie maintenant à chaque fois que je fais un film, un projet, à chaque succès de me nourrir de ça.

Un passé qui reste encore bien accroché pour le réalisateur. Cependant, il révèle que tout cela a été un moteur et qu’il est reconnaissant d’avoir réussi à faire des films et séries qui marchent. 

Une belle revanche pour cet acteur à l’affiche du nouveau thriller français Sans répit. Ce dernier est attendu par les amateurs du genre qui ont hâte de retrouver l’artiste dans ce nouveau rôle. 

Articles connexes

Quels sont les avantages de choisir Hiscox pour votre assurance multirisque professionnelle ?

Dans le monde des affaires, protéger votre entreprise contre les imprévus est essentiel pour assurer sa pérennité. En tant qu’entrepreneur,...

Prendre sa responsabilité civile professionnelle VTC chez Hiscox

Dans le monde des assurances professionnelles, Hiscox se distingue par ses garanties sur mesure, adaptées à vos besoins. Lorsque vous êtes...

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...