AccueilÀ la UneÉnora Malagré évoque son combat contre l'endométriose "plus dur que jamais"

Énora Malagré évoque son combat contre l’endométriose “plus dur que jamais”

Date:

Le combat d’Énora Malagré contre l’endométriose

Elle est l’une des premières femmes à avoir osé en parler publiquement à la télévision et s’être battue pour la cause.

L’annonce de sa maladie au grand public

Souvenez-vous d’une scène assez atypique dans Touche pas à mon poste il y a plus de 5 ans. Dans celle-ci l’animateur du programme, Cyril Hanouna demande à la jeune femme quand est-ce qu’elle compte avoir des enfants. “Un cri du cœur”, comme elle le dit souvent, est sortie de la bouche de la femme de 41 ans, qui explique avoir l’endométriose. Il est donc compliqué pour elle de tomber enceinte. 

L’évolution de la maladie chez l’ex-chroniqueuse de télé

La semaine de l’endométriose du 8 au 13 mars, est l’occasion de s’informer sur la maladie. Cela permet aussi, à celles qui en souffrent, de trouver du réconfort et des témoignages de vie semblable à leur situation. C’est à l’occasion de cette semaine-là qu’Enora Malagré s’est livrée sur l’évolution de la maladie qu’elle subit

Le rapport à mon corps après douze ans de maladie est désastreux. Douze ans d’endométriose, ça laisse des séquelles profondes aussi bien physiques que psychologiques. Comme il n’y a pas de traitement qui fonctionne sur moi, mon corps a été déformé par les nombreux médicaments. J’ai pris énormément de poids, j’ai perdu mes cheveux…

À 41 ans, je ne me reconnais pas vraiment. Je n’ai plus grand-chose à voir avec la jeune fille insouciante que j’étais qui a découvert la maladie. Cette même maladie qui lui a “beaucoup pris”. “Elle m’a pris mon corps et toute la confiance que j’avais. 

Un témoignage douloureux pour la jeune femme, qui a tenu à en parler. 

Sa lutte pour avoir un enfant 

En effet, en plus des douleurs physiques de la maladie, l’ancienne chroniqueuse de télé peine à avoir un enfant. 

Un drame pour la femme de 41 ans 

Cette dernière évoque, que le fait de ne pas pouvoir avoir d’enfant est une grande tristesse dans sa vie. À ce sujet, elle explique : 

J’ai toujours envie de pleurer quand j’évoque ce sujet… C’est le grand drame de ma vie de ne pas être mère. Je me réveille tous les matins avec cette tristesse-là.

L’adoption une solution envisageable 

La jolie blonde envisage cependant, de se tourner vers l’adoption. En effet, c’est un projet qui ne la quitte pas. Toutefois, elle préfère rester discrète et ne pas trop en parler. Pour elle, il est compliqué de mettre des mots sur une situation qu’elle vit très mal. Elle ajoute qu’elle doit faire face à cela et se réparer. Le plus compliqué selon elle, ce sont toutes les interrogations de part et d’autree sur ce domaine de sa vie. 

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...