Canal + : La plateforme souhaite intégrer Amazon prime Video dans un abonnement

Canal + : La plateforme souhaite intégrer Amazon prime Video dans un abonnement

Cela fait maintenant un temps que Canal+ propose des offres avec des plateformes de streaming comme Netflix ou Disney+. Ces derniers temps, le groupe audiovisuel est en lutte pour attirer la plateforme américaine : Amazon Prime Video. 

Canal s’adapte aux plateformes de streaming 

Le groupe audiovisuel, veut continuer d’être influent en France, mais également à l’international. Pour cela, il doit s’adapter aux plateformes de streaming qui prennent de l’ampleur. 

L’abonnement Ciné Séries 

Le but de la plateforme sVOD est de réunir différentes thématiques pour ses clients. Leur volonté : réunir aussi les friands de séries et les aficionados de sport ainsi que les cinéphiles. Pour cela on lui reconnait un abonnement plutôt incroyable qu’est l’abonnement Ciné Séries. Celui-ci est composé d’accès à beaucoup de plateformes dont : Disney +, Netflix, StarzPlay mais aussi OCS. 

Les retombées de ce pari de Canal + 

Un pari qui semble plutôt réussi. On compterait un nombre d’abonnés croissant, à hauteur de 8,9 millions. De même pour le marché international qui s’élève à 22,1 millions. De bonnes retombées pour Canal qui a su s’adapter. On peut expliquer, également, ce nombre croissant et cette volonté des consommateurs “d’avoir tout et toutes les chaînes”, du fait de la pandémie. Les téléspectateurs sont devenus, en 2 ans, de gros consommateurs du petit écran. 

Amazon Prime Video toujours à l’écart 

Pour l’instant la plateforme américaine n’est toujours par rentrée dans l’arène de Canal +. Un projet que Maxime Saada, patron de Canal +, ne semble pas vouloir lâcher de sitôt. 

Lire aussi  Le coup de gueule de François Cluzet envers Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini

Les discussions pour intégrer Amazon Prime Video 

La plateforme américaine serait une des dernières à ne pas avoir embarqué dans l’aventure avec Canal. Avoir Amazon Prime Video lui permettrait de pouvoir enrichir son offre sportive. Maxime Saada déclare en être au début de ces négociations, mais n’est pas prêt à lâcher de sitôt. La plateforme a tout intérêt à se faire désirer sachant qu’il ne manque plus que celle-ci à Canal. 

Après s’être arrêtée dans les négociations quand Amazon Prime Video a détenu presque tous les droits de La ligue de Football Professionnel, aujourd’hui le vent semble avoir tourné. Maxime Saada veut reprendre les discussions. Intégrer Amazon Prime Video dans un même abonnement avec Netflix et les autres, serait un bon moyen d’élargir le catalogue de contenus. 

Les ambitions de la plateforme pour l’avenir 

L’objectif du groupe audiovisuel est de s’étendre davantage à l’international, notamment en Afrique et en Asie. Pour cela le groupe doit faire des acquisitions importantes. Son but est également de doubler le nombre de contenus à l’année. Cela va demander encore plus d’investissements financiers pour ces futures créations. 

Enfin, la chronologie des médias est un nouvel enjeu important. Cela permettra que six mois après la sortie en salle d’un film, MyCanal puisse le diffuser. Le groupe voudrait atteindre 30 millions d’abonnés en 2030. Des attentes d’envergure sont donc à espérer dans les années qui viennent. 

Depuis cette année, la chaîne cryptée propose par ailleurs, Paramount +. Ainsi, elle est le principal distributeur en France de celle-ci. 

Voyons comment vont se poursuivre les discussions pour intégrer la plateforme américaine de streaming : Amazon Prime Video. 

Lire aussi  Mélissa Theuriau fait des confidences dans l'émission en En Aparté