AccueilÀ la UneComment traiter la calvitie ?

Comment traiter la calvitie ?

Date:

Vous souffrez d’une chute de cheveux, une calvitie ? Sachez qu’il existe certaines solutions qui pourront ralentir le processus, ceci dit, il faut être assidu et suivre le traitement avec rigueur, on vous en dit plus dans cet article.

Les thérapies disponibles pour traiter la chute de cheveux

Les thérapies disponibles sont nombreuses et variées, chacune étant adaptée aux caractéristiques uniques du patient. Les hommes comme les femmes peuvent avoir une perte de cheveux excessive, en raison de conditions médicales, telles qu’un régime alimentaire déséquilibré, une maladie, un accident ou des médicaments. Par ailleurs, des raisons accidentelles ou médicales (cicatrices d’acné, par exemple) peuvent expliquer la perte totale ou partielle des poils des sourcils et de la barbe.

Le médecin effectuera donc une série de tests lors du premier rendez-vous afin de détecter et de traiter les éventuels problèmes sous-jacents avant de recommander une thérapie pour l’alopécie elle-même. Une fois le diagnostic établi, l’étape suivante consiste à identifier les remèdes potentiels. Étant donné que nos cheveux ont besoin d’une forte concentration d’acides aminés soufrés et de vitamines B5, B6 et PP pour se développer, un complément alimentaire est souvent recommandé, avec des effets visibles après trois mois.

La lotion Minoxidil 2 % est le traitement habituel qui s’administre deux fois par jour directement à la racine du cuir chevelu et sur les régions atteintes. Il faut au moins trois mois pour observer des effets, un tiers des individus constatent une repousse des cheveux, un autre tiers, une stabilisation de la perte de cheveux et le dernier tiers n’ayant aucun impact. Les effets indésirables localisés comprennent :

  • Des rougeurs.
  • Des inflammations.
  • Des démangeaisons.
  • Des cheveux gras.

Si ce traitement est insuffisant, les hommes ont une autre option : le finastéride oral. Après un minimum de trois à six mois, 40 % des patients régressent, 40 % se stabilisent et 20 % n’ont aucun impact.

Quels sont les meilleurs compléments alimentaires contre la chute des cheveux ?

De nombreux compléments alimentaires sont proposés pour aider à lutter contre la chute des cheveux et favoriser une croissance saine de ces derniers. La levure de bière est riche en vitamine B qui est nécessaire à la synthèse de la kératine et à la bonne croissance des cheveux. Elle constitue un complément alimentaire quotidien. De plus, l’huile de pépins de courge est utile pour sa capacité à réguler la production de sébum.

En parapharmacie et en phytothérapie, certains compléments alimentaires contenant des nutriments nécessaires à la bonne croissance des cheveux sont disponibles. Parmi ceux-ci, on retrouve la gelée royale, le pollen, la maca et la spiruline. Les premiers effets sur les cheveux sont souvent visibles après trois mois de consommation régulière.

Le calcium, le magnésium, le fer, le zinc, les acides aminés et les minéraux contenus dans les compléments alimentaires anti-chute sont excellents en complément des shampooings et des autres soins capillaires ou en combinaison avec une greffe de cheveux DHI à la Maison Lutétia à Paris.

Comment traiter la calvitie ?

Au-delà des compléments alimentaires, la meilleure façon d’apporter au cuir chevelu et aux cheveux tout ce dont ils ont besoin pour se développer est d’avoir une alimentation saine, diversifiée et équilibrée.

Quels shampooings, lotions et sérums contre la chute des cheveux dois-je utiliser ?

De nombreux shampooings, après-shampooings, lotions et sérums contre la chute des cheveux sont disponibles en pharmacie. Si les shampooings contenant de la kératine ou de la quinine ne préviennent pas la calvitie, ils sont bénéfiques pour la santé des cheveux, tout comme ceux contenant des vitamines (notamment la vitamine B) et des minéraux nécessaires au bon état de sa chevelure.

Les shampooings anti-chute revitalisent et renforcent les cheveux endommagés en nourrissant le cuir chevelu, les bulbes et les follicules pileux. Les lotions et sérums anti-chute, dont la concentration en produits chimiques actifs est plus élevée que celle des shampooings, agissent de la même manière que ces derniers, mais produisent des effets plus rapides et plus concluants. Les crèmes et les sérums capillaires doivent être administrés localement par un léger toucher du cuir chevelu. Une utilisation modérée des shampooings et des après-shampooings ainsi que des lotions et des sérums est conseillée pour éviter d’endommager les cheveux et leur permettre de rajeunir naturellement. Par exemple, un shampooing doux peut être utilisé en association avec des lotions, des sérums ou des shampooings spécialisés dans la perte de cheveux. Enfin, les shampooings, lotions et sérums capillaires ne doivent pas être considérés comme des remèdes miraculeux à la calvitie, mais plutôt comme des médicaments d’appoint.

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...