AccueilÀ la UneTaux d'intérêt en baisse : quel montant pouvez-vous emprunter avec votre salaire...

Taux d’intérêt en baisse : quel montant pouvez-vous emprunter avec votre salaire ?

Date:

Plongeons dans les calculs ! Avec les taux d’intérêt en baisse, découvrez quel montant vous pouvez envisager d’emprunter en fonction de votre salaire.

Dans l’univers fluctuant de l’immobilier, la question des taux d’intérêt est un sujet brûlant pour tout aspirant propriétaire. En cette période de légère détente sur les taux, vous vous demandez sûrement combien il est possible d’emprunter avec vos revenus actuels. Prenons un instant pour naviguer à travers les méandres des prêts immobiliers et déchiffrer ensemble ce que ces changements signifient pour votre projet d’achat.

Lire aussi :

  1. Qu’est-ce que le portage immobilier et dans quelles situations est-ce utile ?
  2. Investissement 2024 : SCPI ou immobilier fractionné, le duel pour des gains explosifs !

La descente des taux : un souffle pour les emprunteurs

En ce début d’année 2024, nous assistons à une légère descente des taux d’intérêt des crédits immobiliers. C’est une respiration après le pic de fin d’année 2023 qui avait vu les taux grimper à des sommets inquiétants. Malgré cette baisse, les taux restent supérieurs à ceux que nous avons connus il y a quelques années. En effet, un prêt immobilier souscrit sur 20 ans affiche un taux moyen de 4,05 %, contre 1,10 % en mai 2021.

La capacité d’emprunt d’une personne dépend fortement de son niveau de revenu. Pour rappel, les établissements bancaires s’appuient sur un taux d’endettement maximal de 35 %, conformément aux normes fixées par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF). Cela signifie que les mensualités de remboursement de votre prêt ne doivent pas excéder 35 % de vos revenus mensuels. Ainsi, pour un salaire de 2000 euros par mois, vous ne pourriez allouer plus de 700 euros par mois à votre crédit immobilier, une somme qui doit englober le capital, les intérêts et l’assurance emprunteur.

Avec un taux à 4,20 % sur 25 ans et une assurance emprunteur à 0,10 %, une personne avec un revenu de 2 000 euros par mois pourrait emprunter environ 127 907 euros. Cela représente une diminution notable par rapport à la période où les taux étaient plus bas.

Crédit immobilier en péril : quelles solutions pour les emprunteurs ?

Les revenus plus élevés face au prêt immobilier

Un revenu plus conséquent permet logiquement d’obtenir un montant de prêt plus important. Prenons l’exemple d’un couple avec un revenu mensuel de 4 500 euros. Sur la base d’un taux d’intérêt de 3,95 % sur 25 ans et une assurance à 0,25 %, ce couple pourrait envisager d’emprunter jusqu’à 284 000 euros. Cependant, cette somme est inférieure à ce qu’ils auraient pu obtenir il y a seulement neuf mois.

Poursuivons avec un couple disposant de 7 000 euros de revenus mensuels. Avec une situation financière plus confortable, ils pourraient emprunter environ 370 700 euros, en prenant en compte un taux à 3,80 % et une assurance à 0,40 %. Cependant, cela représente toujours une perte significative de capacité d’emprunt par rapport à des périodes où les taux étaient plus avantageux.

La stratégie d’achat en période d’incertitude sur l’évolution des taux et des prix de l’immobilier reste complexe. Certains experts prévoient une stagnation des prix de l’immobilier, à l’exception de certaines zones géographiques comme l’Île-de-France. Par conséquent, attendre une baisse des prix pour acheter pourrait s’avérer futile, notamment si les taux d’intérêt remontent. Il est alors essentiel de peser les risques et les avantages avant de prendre une décision.

Faire le grand saut ou attendre des jours meilleurs ?

En résumé, la baisse des taux d’intérêt offre une opportunité pour les emprunteurs, mais les facteurs tels que l’assurance emprunteur et les normes d’endettement restent déterminants dans le calcul de votre capacité d’emprunt. Chaque situation financière est unique et nécessite une évaluation personnalisée. Il est judicieux de consulter un professionnel du prêt immobilier qui saura vous guider en fonction de vos revenus, de votre apport personnel, et des conditions actuelles du marché.

Confrontés à cette légère baisse des taux, les futurs propriétaires sont face à un choix : saisir l’occasion ou attendre que le marché évolue favorablement. Si les prix de l’immobilier et les taux d’intérêt continuent de fluctuer, il est crucial de rester informé et de prendre des décisions éclairées.

Gardez à l’esprit que le montant que vous pouvez emprunter dépendra toujours de vos finances personnelles et des conditions de marché au moment de votre achat. Pour autant, ne laissez pas l’incertitude vous paralyser : le meilleur moment pour acheter est souvent celui qui correspond à vos besoins et à votre capacité financière.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Vous pourriez être éligible à la prime d’activité : découvrez si vous êtes en dessous du seuil !

La prime d'activité est une aide financière destinée à soutenir les travailleurs aux revenus mensuels modestes. Vous pourriez...

Transavia lance une nouvelle destination de rêve au départ d’Orly : découvrez où !

Transavia élargit son réseau avec une nouvelle destination de rêve au départ d'Orly : êtes-vous prêt à découvrir...

Prix des pellets : baisse incroyable du tarif cette semaine, une chance pour les consommateurs !

Cette semaine, une nouvelle favorable attend les consommateurs : une baisse incroyable du prix des pellets, offrant une...

Frais bancaires de retrait aux guichets : comment les éviter alors qu’ils sont sur le point d’augmenter ?

Face à la prochaine augmentation des frais bancaires de retrait aux guichets, il est crucial de connaître les...