AccueilÀ la UneLivret d'Epargne Populaire : des millions de français ignorant une mine d'or...

Livret d’Epargne Populaire : des millions de français ignorant une mine d’or potentielle !

Date:

Malgré un taux de rémunération dépassant l’inflation, des millions de Français éligibles n’ont pas encore ouvert ce livret d’épargne.

Malgré son taux de 6,1%, le Livret d’Épargne Populaire (LEP) reste méconnu de nombreux Français, alors que le taux du Livret A plafonne à 3%. Avec un taux d’inflation estimé à 5,9% en avril 2023 par l’Insee, le LEP surpasse l’érosion du pouvoir d’achat. Pourtant, des millions de Français éligibles n’ont pas encore ouvert ce livret. Découvrez pourquoi ci-dessous.

Lire aussi :

  1. Scandale du versement CAF du 5 février : la stupeur des bénéficiaires face à des montants inattendus !
  2. RSA et heures d’activité : le bouleversement total qui va changer votre vie, soyez prêt !

“La véritable option d’épargne populaire”

Sur les 18,5 millions de Français éligibles au Livret d’Épargne Populaire (LEP), seuls 9,2 millions ont pris l’initiative d’en ouvrir un. Le 5 mai 2023, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a abordé ce sujet lors d’une intervention sur Radio Classique.

« Ça a augmenté beaucoup ces derniers mois – de 6,9 millions en 2021 à 8,5 millions en 2022 -, mais il y a encore une vraie marge de progrès », a souligné François Villeroy de Galhau.

Le gouverneur de la Banque de France a également rappelé que le Livret d’Épargne Populaire abrite actuellement 9 milliards d’euros. Le taux du LEP est passé de 2,2 % à 4,6 % entre février et août 2022, puis a été porté à 6,1 % au début de l’année 2023.

Tout comme le Livret A, le LEP présente l’avantage d’être exonéré d’impôts. Il s’agit d’un placement sûr qui offre la flexibilité de retirer ses économies à tout moment.

« Le LEP, c’est le vrai produit d’épargne populaire », insiste François Villeroy de Galhau.

À noter que seuls les Français à revenus modestes peuvent ouvrir un LEP auprès de leur banque. Pour être éligible, une personne seule doit avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 21 393 euros, tandis qu’un couple ne doit pas dépasser les 32 818 euros. Le plafond du livret d’épargne populaire est fixé à 7 700 euros.

Comprendre les offres proposées par les banques en ligne avec Nextbanq

500 milliards d’euros actuellement sur les comptes courants

Les taux du Livret A ont enregistré une hausse notable ces dernières années, entraînant une augmentation similaire pour d’autres livrets populaires. Pourtant, près de 500 milliards d’euros restent dormants sur les comptes courants des Français.

Selon la Banque de France, cette situation constitue un véritable problème car la valeur de nos économies diminue par rapport à l’inflation. Maintenir ses économies sur un compte courant est un choix contre-productif à une époque où l’inflation avoisine les 6 %.

En effet, les comptes courants ne sont pas rémunérés, contrairement aux livrets d’épargne comme le Livret A (avec un taux de 3%). Prenons l’exemple d’un individu qui laisse 10 000 euros sur son compte courant : après quelques mois, l’impact de l’inflation fera fondre la valeur de son argent, ce qui signifie qu’il ne pourra plus acheter autant avec ses 10 000 euros qu’auparavant.

« J’avais l’habitude de laisser quelques milliers d’euros sur mon compte courant. Avec l’inflation, cette somme perdait de sa valeur. Depuis un an, je suis beaucoup plus attentif à placer mon argent sur le Livret A et mon assurance-vie », témoigne Jérémie, responsable grand compte dans le secteur automobile.

 500 euros d’économies par foyer

Jérémie souligne que cette démarche ne fait que limiter les pertes. Il est important de rappeler que les taux d’intérêt de ces produits d’épargne traditionnels sont inférieurs à l’inflation. Seul le Livret d’Épargne Populaire affiche actuellement un taux supérieur à celui de l’inflation.

« Si tous les fonds présents sur les comptes courants étaient transférés vers les Livrets A et les Livrets de Développement Durable et Solidaire, cela représenterait un gain d’environ quinze milliards d’euros pour les Français », ajoute Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Épargne.

Il convient de rappeler que grâce à ces quinze milliards d’euros, chaque foyer français pourrait économiser en moyenne 500 euros par an.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Soins dentaires : taux de remboursement fortement réduit, vous allez devoir payer plus !

Les récentes réductions des taux de remboursement pour les soins dentaires signifient des dépenses plus importantes pour les...

Nouvelle aide au logement : qui aura la chance d’en bénéficier et quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Plongeons dans les détails de la récente mise en place d'une nouvelle aide au logement : découvrez comment...

Logements intermédiaires : qui peut prétendre à ces logements mis en avant par le gouvernement ?

Découvrez quelles sont les conditions pour accéder aux logements intermédiaires, une initiative gouvernementale à l'honneur, et qui peut...

Fin du chèque alimentaire 2024 : dispositif annulé, voici par quoi il va être remplacé

En dépit de l'actuelle inflation, le projet de chèque alimentaire proposé par Bruno Le Maire est abandonné, avec...