Cyril Hanouna en colère contre ses chroniqueurs !

Cyril Hanouna en colère contre ses chroniqueurs !

Ce 29 mars 2022, Cyril Hanouna n’a pas eu sa langue dans sa poche. Lorsque quelque chose le dérange, il n’hésite pas à l’exprimer ouvertement sur le plateau, même si cela concerne ses chroniqueurs. C’était le cas ce mardi, on vous explique tout !

La raison de sa colère

Ce mardi 29 mars 2022, Cyril Hanouna n’a pas caché son mécontentement. Même s’il était satisfait de l’édition de Touche pas à mon poste la veille, l’animateur de l’émission TPMP estimait que ses chroniqueurs n’étaient pas assez bons pour lui. Il affirme :

L’émission d’hier a bien marché bravo, mais on ne peut pas dire qu’elle ait bien marché grâce à ses chroniqueurs. Hier, franchement les chroniqueurs, j’aurais pu faire l’émission seul.

Ce dernier a donc effectué un tour de table en les clashant un par un. Toutefois, toujours avec un peu d’humour, telle est la personnalité de ce dernier. 

Il a commencé ce tour de table en se moquant de Benjamin Castaldi. Il l’a taclé en disant : 

J’aurais pu faire l’émission seul. Castaldi, c’était son anniversaire et sans rigoler, s’il a dit un mot dans l’émission, c’est beaucoup. La seule chose qu’il a faite, c’est galocher sa femme. Le mec est catastrophique.

Entre autres, il reproche beaucoup le manque d’investissement et l’absence de ses chroniqueurs sur le plateau. C’est pour cela qu’il affirme que s’il s’était retrouvé tout seul sur le plateau, cela n’aurait rien changé au déroulement de l’émission. Il s’est même attaqué aux nouvelles recrues Béatrice Rosen et Laure-Alice Bouvier, en leur demandant d’être honnêtes et de ne pas être hypocrites.

Lire aussi  Lidl frappe fort avec ce nouvel arrivage dès le 17 mars !

Un recadrement sévère

Ce recadrement sévère s’explique par le fait que Cyril Hanouna n’aime pas le relâchement dans l’émission, peu importe le jour. Il affirme que ses chroniqueurs doivent être présents et participants tous les soirs, sans exception. Heureusement pour Matthieu Delormeau et Isabelle Morini-Bosc, ils ont été épargnés de ce drame ce soir-là. Hormis ces deux absents, personne n’a été épargné par la colère du présentateur. 

Toutefois, il a fait savoir à Géraldine Maillet et à Gilles Verdez qu’ils étaient les meilleurs de l’émission. Il a conclu en affirmant : 

Les mecs, ce n’est pas ça la télé. La télé, c’est tous les soirs, sachez-le […]. Tous les soirs, on doit faire l’émission comme si c’était la première. On ne doit pas s’endormir sur ses lauriers. Chez moi, les lauriers ça dégage. Celui qui s’endort, il reste chez lui il dort.

Vous l’aurez compris, l’animateur de Touche pas à mon poste ne supporte pas que ses chroniqueurs soient laxistes, nonchalants et négligent l’émission. La participation de ces derniers est importante pour le bon déroulement de celle-ci et pour l’audience. L’ambiance n’était pas de tout repos ce soir-là. Mais, ce coup de gueule a visiblement fonctionné puisque Guillaume Genton a promis à l’animateur que lui ainsi que tous les autres chroniqueurs allaient se ressaisir. 

Vous savez tout, désormais, sur cet épisode dramatique de l’émission ! En espérant ne pas retrouver l’animateur de nouveau en colère pour la prochaine…