AccueilÀ la UneUn créateur russe chassé de la fashion week

Un créateur russe chassé de la fashion week

Date:

Un créateur russe écarté de la fashion week 

La semaine de la mode est un moment de privilège pour les créateurs. C’est l’heure de montrer l’univers et le travail qui a été fait depuis des mois.

Valentin Yudashkin mis de côté 

À l’occasion du dernier jour le 8 mars était prévu au calendrier le défilé virtuel de Valentin Yudashkin. Un défilé qui a été supprimé au vu du contexte actuel. En effet, le créateur russe ne se serait pas désolidarisé de cette guerre.

La décision du président de la fédération 

C’est le président de la fédération de la haute couture, Ralph Toledano, qui a annoncé ce dimanche qu’il supprimait le défilé de Yudashkin. À première vue, le russe qui défilait depuis des années à la fashion week, aurait été à l’origine des nouveaux uniformes de l’armée russes. 

Notre équipe a voulu vérifier la position de Valentin Yudashkin. S’il avait émis des réserves sur la guerre en Ukraine, cela aurait été dur de le supprimer. […] Ils ont voulu faire un travail en toute honnêteté intellectuelle pour voir si, comme d’autres artistes, il se désolidarisait. Cela n’a pas été le cas. Je leur ai dit vous l’enlevez immédiatement. 

Une situation donc intolérable pour M.Toledano qui s’est empressé de retirer le défilé. De plus, Valentin Yudashkin a été décoré par le président russe en 2019. Cette information n’avait pas été oubliée par la fédération de la haute couture et de la mode. 

La mode prend ses distances avec la Russie 

Le secteur de la mode veut prendre ses distances avec la Russie dans ses évènements. 

Les maisons de couture Ulyana Sergeenko et Yanina Couture

C’est notamment le cas avec les maisons de couture comme Ulyana Sergeenko et Yanina Couture. Ces deux maisons russes vont faire l’objet d’une prise de décision quant à leur maintien. C’est la FHCM (fédération de haute couture et de la mode) qui prendra cette décision. Ces dernières avaient déjà défilé à Paris. 

La réponse de Ralph Toledano

À ce sujet le président de la fédération émet une réponse claire. Il explique : 

On ne peut pas se jeter sur tout le monde sans avoir réfléchi. On n’attaque pas les gens, on ne jette pas les gens en pâture sans avoir vérifié les choses. 

Un comité aura lieu en juin pour savoir s’ils doivent maintenir l’écart des maisons russes. 

L’hommage symbolique de Demna Gvasalia 

La semaine de la fashion week aura toutefois eu une belle révélation. Le créateur de la marque Balenciaga a fait de son défilé un motif d’engagement et de dénonciation des évènements tragiques actuels. Celui-ci a déposé des tee-shirts aux couleurs du drapeau ukrainien. Son ambiance glaciale avec la tempête de neige est une jolie symbolique pour le contexte actuel. 

L’homme de 40 ans a évoqué pourquoi il a maintenu le défilé. En début et fin de défilé celui-ci récite une poésie ukrainienne de l’auteur Oleksandr Oles. Celle-ci date de 1917. Plus tard il confie à la presse : 

Je ne me rendrai pas sans me battre. 

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...