Poupée Russe

Tout ce que vous devez savoir avant la saison 2 de « Poupée Russe » : récap de la première saison de la série Netflix

Cela fait déjà trois longues années que les fans sont dans l’attente de la suite de la série Netflix intitulée « Poupée Russe » ou « Russian Doll ». Une série qui a fait un carton sur la plateforme de streaming, notamment auprès des fans de comédie dramatique. Son succès vient en grande partie de son intrigue incroyablement pertinente concernant les boucles temporelles, mais aussi grâce aux talents de Natsha Lyonne incarnant le rôle du personnage principal, Nadia. Et comme n’importe quel gros succès de Netflix, les abonnés n’attendent qu’une chose, la suite de la série. D’ailleurs, avant la sortie de la saison 2 ce 20 avril, on a décidé de vous parler dans cet article de tout ce que vous devez savoir sur la première saison.

Poupée Russe

Attention, ce qui suit contient des spoilers de la saison 1 de la série « Poupée Russe ».

Un anniversaire sans fin à la « Happy Birthdead »

Rappelons que la première saison de la série « Poupée Russe » ou « Russian Doll » est sortie en février 2019 sur Netflix. Il s’agit d’une comédie dramatique qui a été créée par Natasha Lyonne, Amy Poehler et Leslye Headland. La série raconte l’histoire folle d’une femme prise au piège dans une mystérieuse boucle temporelle l’amenant à revivre sans cesse une nuit de fête à l’issue de laquelle elle meurt à chaque fois. Sauf qu’elle se réveille ensuite le lendemain, totalement indemne. Bref, il s’agit d’une version revisitée du film « Happy Birthdead » avec Jessica Rothe.
Sinon, pour vous rafraîchir un peu la mémoire, la première saison nous a fait découvrir le personnage de Nadia (Natasha Lyonne) le jour de son 36e anniversaire. Une belle journée en perspective qui se termine par sa mort. En effet, elle est renversée par un taxi et meurt sur le coup. Mais, ce n’est que le début de son calvaire puisque Nadia n’est pas vraiment morte. Elle se réveille dans la salle de bains de ses amies, Maxine (Greta Lee) et Lizzy (Rebecca Henderson), alors qu’une fête pour son 36e anniversaire faisant rage derrière la porte.

Avec une impression de déjà vu, mais sans complètement se rendre compte de ce qui est en train de se passer, Nadia retourne tranquillement à la fête pour s’amuser. Cependant, après quelques verres, elle commence à se souvenir de sa mort et panique. Son ex John (Yul Vazquez) se présente alors et elle décide de partir avec lui. Et surprise, elle meurt à nouveau après être tombée d’un rebord dans l’eau pour ensuite se réveiller à nouveau dans la même salle de bains. Dès cet instant, Nadia cherche à comprendre pourquoi le même jour se répète encore et encore pour ensuite finir avec sa mort. Sa première théorie est que Maxine lui a peut-être filé une drogue assez dure et que ce sont juste des hallucinations. Mais malheureusement, son hypothèse ne tient pas la route et elle décide de faire des recherches dans l’immeuble dans lequel vivent Maxine et Lizzy, pour vérifier qu’il n’est pas maudit. Toutefois, alors qu’elle commence à se résigner à son sort, elle fait la rencontre d’Alan (Charlie Barnett), qui est également coincé dans une boucle temporelle.

La boucle temporelle d’Alan

Comme pour Nadia, le personnage d’Alan a aussi vécu en boucle la même journée à plusieurs reprises avant de la rencontrer. Pour lui, cette interminable journée a commencé comme n’importe quel jour normal, en levant du lit pour aller se brosser les dents, s’habiller et retrouver sa petite amie, Beatrice (Dascha Polanco). Cependant, ce jour-là était différent des autres, car il avait prévu de la demander en mariage lors de vacances romantiques. Malheureusement pour lui, Beatrice rompt avec lui lorsqu’il arrive à son appartement. Par contre, comme Alan est le genre d’homme qui a besoin de structure et de routine, le fait qu’il soit piégé dans une boucle temporelle ne lui pose pas vraiment un problème. Sauf que sa nouvelle routine ne durera pas très longtemps lorsqu’il se rend compte qu’il n’est pas seul dans cette situation et devient obsédé par la recherche d’un moyen de briser le cycle.

Poupée Russe

Avec l’aide de Nadia, ils comparent alors leurs notes sur leurs morts, essayant de trouver un lien ou un modèle. Au début, Alan n’arrivait pas à se souvenir de la manière dont il est mort la première fois, mais il réalise plus tard qu’il s’est en fait suicidé en sautant d’un toit. Nadia quant à elle se souvient avoir vu Alan ivre chez le traiteur du coin la nuit de leur première mort. Après cette révélation, elle reconnaît qu’elle aurait pu l’aider, mais ne l’a pas fait. Alan de son côté reconnaît que s’il n’avait pas été aussi ivre, il aurait pu empêcher Nadia de se faire renverser par le taxi. Ils commencent alors à comprendre petit à petit l’origine de cette boucle et acceptent de recréer leur première rencontre dans l’épicerie, cette fois-ci en se sauvant mutuellement. Mais avant qu’ils puissent réinitialiser la ligne du temps, un autre évènement se produit.

Ils doivent d’abord travailler sur leur traumatisme

Tout au long de cette première saison, Nadia et Alan ont chacun des problèmes qu’ils doivent d’abord régler. Pour Alan, c’est surtout son besoin de tout contrôler qu’il doit travailler avant de pouvoir réinitialiser la ligne du temps. Il doit d’ailleurs avoir une conversation approfondie avec Béatrice sur leur relation ainsi que son infidélité et enfin accepter qu’il est préférable pour eux deux d’aller de l’avant. Le traumatisme de Nadia, quant à lui, concerne sa mère. En effet, elle a toujours eu peur d’avoir 36 ans, car sa mère Lenora (Chloe Sevigny) s’est suicidée à 35 ans. De plus, Nadia se sent responsable de sa mort, parce qu’elle est survenue après que Ruth a obtenu sa garde.

L’enfance de Nadia n’a pas été aussi des plus faciles. Lenora a lutté contre des problèmes de santé mentale, alors que Ruth a fait de son mieux pour traiter Lenora pendant qu’elles vivaient ensemble. Nadia a aussi beaucoup été affectée par le comportement imprévisible de sa mère et sa culpabilité a affecté sa relation avec John. Et ce n’est pas tout puisqu’elle évite tout le temps de rencontrer sa fille Lucy, même dans la boucle temporelle où les actions peuvent être réinitialisées. De ce fait, si Nadia veut arrêter ce cycle infernal dans laquelle elle est piégée, elle doit d’abord reconnaître que la mort de sa mère n’était pas sa faute, puis elle doit enfin rencontrer Lucy.

Ont-ils réussi à quitter la boucle temporelle ?

Après que nos deux personnages ont fait chacun les démarches personnelles nécessaires, ils meurent une fois de plus. Et comme d’habitude, ils se réveillent de nouveau dans leur salle de bain, sauf que cette fois-ci, les choses sont plus différentes. Ils vont d’abord se retrouver à l’épicerie, comme prévu, mais découvrent chacun que l’autre ne le reconnaît plus. Alan doit convaincre la Nadia de sa ligne temporelle à lui qu’elle peut lui faire confiance afin qu’elle ne soit pas renversée par le taxi. Quant à Nadia, elle doit suivre le Alan ivre de sa ligne temporelle à elle pour s’assurer qu’il ne saute pas à nouveau du toit. Pour ce faire, elle lui achète un gâteau, le met au lit et le convainc qu’il ne sera pas seul. Lorsque chacun d’eux réussit à sauver l’autre, les deux paires d’Alan et Nadia se retrouvent alors de nouveau sur la même ligne temporelle. Tout cela avec une Nadia singulière marchant joyeusement jusqu’au générique de fin. Cependant, cette fin ne mentionne jamais explicitement que la boucle temporelle a été brisée.

Poupée Russe

Deux autres personnages sont toujours présents

Tout au long de cette première saison, deux personnages reviennent souvent dans la boucle de Nadia, Horse (Brendan Sexton III) et Avoine (le chat). Horse est un sans-abri avec qui Nadia se lie d’amitié au fil des épisodes. Elle se défonce avec lui, le laisse lui couper les cheveux et elle protège même ses chaussures contre le vol au refuge. D’ailleurs, il est en tête de la parade que Nadia rejoint dans le final de la saison 1. Quant à Avoine, il s’agit d’un chat que Nadia partage avec son ami de l’épicerie, Farran (Ritesh Rajan). Mais bien qu’Avoine ne soit pas un chat magique responsable de la boucle, avec Horse, les deux personnages semblent tout de même être conscients des choses bizarres qui se passent d’une manière que les autres ne connaissent pas.
Voilà donc tout ce qu’il faut savoir de la première saison de « Poupée Russe » ou « Russian Doll ». Sur ce, on vous donne rendez-vous sur Netflix le 20 avril 2022 pour découvrir la saison 2.