AccueilÀ la UneTaxe foncière en hausse : les grandes villes dans le collimateur pour...

Taxe foncière en hausse : les grandes villes dans le collimateur pour 2024 !

Date:

Préparez-vous à ouvrir votre porte-monnaie ! Pour l’année 2024, les grandes villes sont dans le viseur avec une probable hausse de la taxe foncière.

En parallèle de la revalorisation des bases locatives de 3,9 points suite aux conséquences de l’inflation, certaines collectivités optent également pour une augmentation de la taxe foncière. Nancy, Annecy et Villeurbanne par exemple, font partie des premières grandes villes à avoir approuvé de telles hausses. Ces décisions vont imposer un fardeau supplémentaire aux propriétaires possédant des biens dans ces municipalités, accentuant ainsi la pression fiscale sur leur patrimoine immobilier.

Lire aussi :

  1. Crédit immobilier : 1,8 million de français éligibles au prêt à taux zéro (PTZ)
  2. Quel salaire est nécessaire pour obtenir un prêt immobilier en 2024 ?

A quoi est due cette hausse ?

En septembre 2024, une douloureuse addition attend certains propriétaires français, car une augmentation de 3,9% de la taxe foncière est déjà actée pour les 32 millions de propriétaires concernés, indépendamment des décisions prises par leurs collectivités locales.

Cette hausse, inévitable pour tous, découle de la revalorisation des bases locatives, indexée sur l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) publié chaque année en novembre de l’année précédente.

Bien que celle de 2023 soit moindre que celle de 2022, qui avait entraîné une hausse de la taxe foncière de 7,1%, des augmentations locales peuvent encore s’ajouter à cette charge fiscale déjà accrue.

Il ne s’agit pas de la première hausse de cette taxe

Il est bon de se souvenir qu’en 2023, environ 15% des communes avaient relevé leurs taux afin de renforcer leurs budgets. Selon l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), cela avait entraîné une hausse moyenne de la taxe foncière de 9,3% entre 2022 et 2023 dans les 200 plus grandes villes de France.

Cette augmentation était deux fois plus élevée que celle de l’année précédente et sept fois supérieure à celle mesurée entre 2020 et 2021 ! Parmi les cas les plus remarquables, on se souvient de Paris et de son augmentation de 44%, dont 62% concernait la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB).

La question qui se pose désormais est : qu’en sera-t-il en 2024 ?

Des augmentations conséquentes déjà décidées ou communiquées pour l’année 2024

De nombreuses municipalités ayant maintenu les impôts inchangés pendant des années se trouvent désormais contraintes de solliciter leurs résidents à consentir à un effort financier. Les premières grandes villes ont déjà décidé de renforcer leur fiscalité. Dans le département du Rhône, Villeurbanne a déjà acté, à la fin de décembre, une augmentation de 10% de la taxe foncière pour l’année 2024. De même, les habitants de Nancy devront supporter une hausse de 14,5% de la taxe foncière.

Cette augmentation découle d’une double augmentation, d’abord décidée par la métropole du Grand Nancy, suivie par celle de la ville, votées le lundi 25 mars. “Si vous payez une taxe de 500 euros en 2023, celle de 2024 sera de 575 euros donc un peu plus de 6 euros par mois”, a expliqué Mathieu Klein, maire de Nancy, sur France Bleu Sud Lorraine. À cela s’ajoute Annecy (Haute-Savoie) et son augmentation de 14 points de la taxe foncière. Dans la même lignée, à Nice (Alpes-Maritimes), la taxe foncière sur les propriétés bâties passe de 29% en 2023 à 35%, tandis que pour les résidences secondaires, elle augmente de 21% à 25%.

La taxe sur les propriétés non bâties passe également de 32% à 38%. Selon la municipalité, cette augmentation représente en moyenne un surcoût de 12 euros par mois et par contribuable niçois. Montreuil (Seine-Saint-Denis) suit la même tendance, avec une augmentation de 5% de la taxe foncière pour l’année 2024, votée pour la deuxième fois en deux ans. Les autres municipalités ont encore quelques jours pour décider d’une éventuelle hausse de leur fiscalité foncière.

 

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...