La somme faramineuse qu'Apple gagne en enlevant les chargeurs de ses boîtes

La somme faramineuse qu’Apple gagne en enlevant les chargeurs de ses boîtes

Fin 2020, le géant de la technologie Apple annonçait que les chargeurs et les écouteurs ne seraient plus disponibles dans les boîtes de ces nouveaux iPhone. Si la raison avancée est avant tout la protection de l’environnement, certains experts ont estimé qu’il s’agissait également d’une aubaine financière pour l’entreprise…

Un choix pour l’écologie… mais pas que

Apple annonçait à l’automne 2020 arrêter de fournir des chargeurs et écouteurs dans les boîtes des nouveaux iPhone. La décision avait suscité la polémique.

Économiser une belle somme d’argent

Si ce n’est officiellement pas leur intention, Apple économise une somme d’argent astronomique à ne plus mettre de chargeurs ou d’écouteurs dans leur boîte. Le Daily Mail a réalisé un calcul pour savoir combien la marque à la pomme avait déjà réalisé en économies. Si 190 millions d’iPhone ont été vendus depuis que cette mesure a été instaurée, cela représente 6,5 milliards de dollars. Une décision qui lui rapporte gros.

Par ailleurs, en plus d’économiser de l’argent, des chargeurs et écouteurs continuent d’être vendus, de quoi permettre à la marque de gagner davantage. L’analyste en chef Ben Wood de chez CCS Insight détaille : 

Apple est le leader du marché de la téléphonie en matière de protection de l’environnement, et la suppression des chargeurs et des écouteurs est l’une des nombreuses mesures qu’il prend. Mais bien sûr, Apple réalise des économies en supprimant les chargeurs et les écouteurs lorsqu’elle vend des iPhone.

Deux éléments qui ne sont pas incompatibles, mais qui peuvent néanmoins semer le doute.

Aider l’environnement

Toutefois, la firme ne cesse d’expliquer que cela n’est pas une raison ou une stratégie économique, mais bien une mesure pour protéger l’environnement : “Chez Apple, nous innovons constamment pour préserver les ressources et protéger la planète que nous partageons tous. Déjà neutres en carbone pour nos propres activités, nous nous sommes fixé un objectif ambitieux : devenir neutres en carbone pour l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement et l’utilisation de nos produits d’ici à 2030, afin que chaque appareil Apple vendu ait un impact carbone net nul.”

Lire aussi  Les propriétaires de NFT Bored Ape Yacht Club ont désormais leur propre crypto

Pour expliquer cette décision, la marque explique diminuer ses baisses d’émissions carbone de deux millions de tonnes en un an, ce qui représente 500 000 automobiles en circulation. Cela est tout de même intéressant, alors que l’urgence climatique se fait de plus en plus ressentir dans le monde de la tech.

Apple en difficulté ?

Les mois à venir risquent d’être compliqués pour l’entreprise. À Shenzhen, une ville clé de la fabrication de l’iPhone, 17 millions de Chinois ont dû une fois de fois être confinés. L’entreprise Foxconn, spécialiste de l’électronique, qui gère la fabrication des produits Apple est aujourd’hui en pause. De quoi mettre la firme américaine dans l’embarras. Quelques pénuries pourraient donc se faire ressentir, les activités “non essentielles” étant arrêtées jusqu’au 20 mars minimum.

La ville de Chine a recensé 66 cas positifs au dernier variant, de quoi confiner les quelques millions d’habitants de la ville pour ne pas prendre de risque. Une dure nouvelle pour le géant de l’informatique, même si l’on sait qu’elle saura se relever.