AccueilÀ la UneIPhone : révolution pour payer avec votre téléphone, Apple Pay ne sera...

IPhone : révolution pour payer avec votre téléphone, Apple Pay ne sera plus le seul moyen de règlement !

Date:

La prochaine mise à jour du système d’exploitation de votre iPhone vous permettra d’utiliser d’autres services de paiement en plus d’Apple Pay.

Une nouvelle réjouissante pour les fervents utilisateurs d’iPhone ! Bientôt, ils auront la possibilité d’effectuer des paiements via leur smartphone en recourant à des services autres que celui d’Apple. En effet, la société de Cupertino a consenti à se conformer à la réglementation européenne, qui l’oblige à ouvrir l’accès à sa puce NFC à des tiers. Jusqu’à présent, cette technologie était exclusivement dédiée à Apple Pay. Toutefois, à partir de la mi-mars, les détenteurs d’iPhone auront le choix parmi différentes alternatives telles que PayPal, Paylib ou encore Lyf Pay. Il convient cependant de noter que ces options pourraient ne pas garantir le même niveau de fluidité et de sécurité que le service intégré d’Apple. Les détails restent à préciser.

Lire aussi :

  1. CAF : cette aide peut atteindre 1067 euros, qui aura la chance d’en bénéficier et comment l’obtenir ?
  2. Chèque carburant 2024 : réclamez-le vite avant la date limite après il sera trop tard !

Apple plie sous la pression exercée par l’Union européenne

Après des années de résistance, Apple a enfin consenti à se soumettre aux exigences de l’Union européenne concernant les paiements mobiles. Jusqu’à présent, la société réservait l’accès à sa puce NFC exclusivement à son propre service, Apple Pay. Cette puce NFC permet les paiements sans contact via smartphone. Cela signifiait que d’autres applications telles que PayPal, Lyf Pay ou Paylib étaient exclues du marché des iPhones fonctionnant sous iOS. Cette situation a été considérée comme anticoncurrentielle par les autorités européennes, qui ont adopté en 2023 le Digital Markets Act (DMA) pour réguler les pratiques des grandes plateformes numériques.

Face aux menaces de sanctions, Apple a annoncé qu’elle se conformerait à la nouvelle réglementation. Contrainte par les circonstances, la marque ouvrira sa puce NFC à toutes les solutions tierces de paiement mobile. Ce changement devrait être mis en œuvre avec la prochaine mise à jour d’iOS, prévue pour la mi-mars 2024. Par la suite, les utilisateurs d’iPhone auront la liberté de choisir l’application de paiement de leur choix pour effectuer leurs achats via leur téléphone.

Une ouverture pour les concurrents

L’ouverture de la puce NFC d’Apple à d’autres solutions de paiement constitue une opportunité majeure pour les concurrents de la société. En levant les barrières d’entrée qui limitaient jusqu’à présent l’accès des concurrents au marché des iPhones, cette décision leur offre la possibilité d’étendre considérablement leur portée auprès d’un public plus vaste et diversifié.

En outre, cette démarche représente une réelle aubaine financière pour ces entreprises, car elles pourront désormais contourner les commissions imposées par Apple sur chaque transaction effectuée via leurs propres applications de paiement.

Cette redistribution du paysage des paiements mobiles pourrait entraîner une intensification de la concurrence, stimulant l’innovation et incitant les acteurs du marché à proposer des services plus compétitifs et des expériences utilisateur améliorées. Dans l’ensemble, cette évolution promet de bénéficier aux consommateurs en leur offrant un plus large éventail de choix et en favorisant un environnement plus dynamique et équilibré sur le marché des paiements numériques.

iPhone : des services moins sécurisés ?

Malgré l’annonce de l’ouverture de la puce NFC des iPhones à des services concurrents, Apple ne montre aucun signe de relâchement dans sa position dominante sur le marché du paiement mobile. La société de Cupertino maintient en effet l’exclusivité de ses systèmes de sécurité, qu’il s’agisse de la biométrie ou de la reconnaissance faciale. Cela confère à Apple Pay une rapidité et une simplicité supérieures par rapport à d’autres solutions, où l’utilisateur doit se contenter d’un code d’authentification, moins pratique et moins sécurisé.

Cette situation est vivement critiquée par Martina Weimert, à la tête de l’initiative européenne EPI, qui vise à créer une alternative à Apple Pay appelée Wero. Selon elle, la décision d’Apple de partager sa puce NFC ne représente pas un réel changement dans la dynamique du marché.

Elle souligne notamment la complexité des paiements effectués via des applications tierces, nécessitant de quitter l’écran d’accueil de l’iPhone. En revanche, avec Apple Pay, une simple double pression active l’application. En outre, une identification par Face ID ou Touch ID, selon le modèle de téléphone, s’ensuit. En résumé, cette complexité supplémentaire pourrait constituer un obstacle dissuasif pour les utilisateurs d’iPhone souhaitant changer de mode de paiement.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Vous pourriez être éligible à la prime d’activité : découvrez si vous êtes en dessous du seuil !

La prime d'activité est une aide financière destinée à soutenir les travailleurs aux revenus mensuels modestes. Vous pourriez...

Transavia lance une nouvelle destination de rêve au départ d’Orly : découvrez où !

Transavia élargit son réseau avec une nouvelle destination de rêve au départ d'Orly : êtes-vous prêt à découvrir...

Prix des pellets : baisse incroyable du tarif cette semaine, une chance pour les consommateurs !

Cette semaine, une nouvelle favorable attend les consommateurs : une baisse incroyable du prix des pellets, offrant une...

Frais bancaires de retrait aux guichets : comment les éviter alors qu’ils sont sur le point d’augmenter ?

Face à la prochaine augmentation des frais bancaires de retrait aux guichets, il est crucial de connaître les...