AccueilÀ la UneDécouvrez le secret pour toucher une retraite à taux plein sans avoir...

Découvrez le secret pour toucher une retraite à taux plein sans avoir cotisé suffisamment !

Date:

Vous vous demandez comment profiter d’une retraite à taux plein même si vous n’avez pas cotisé le montant nécessaire ? Vous êtes au bon endroit !

La retraite est un sujet qui préoccupe bon nombre d’entre nous, surtout lorsque l’on n’a pas toujours pu cotiser autant qu’on l’aurait souhaité tout au long de notre carrière. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des astuces et des mécanismes qui permettent de bénéficier d’une retraite à taux plein, même sans avoir atteint le montant de cotisation requis. Alors, comment est-ce possible ? Dans cet article, nous allons explorer les différentes options et les démarches à suivre pour vous aider à maximiser votre pension de retraite, même avec des cotisations limitées.

Lire aussi :

  1. Bénéficiez de l’aide Agirc-Arrco : si vous êtes retraité et en difficulté, comment obtenir votre soutien gratuit ?
  2. Réduisez vos impôts de 30% en 2024 : voici 9 astuces méconnues !

Prolonger sa carrière pour bénéficier d’une retraite à taux plein

Avec l’augmentation de l’âge légal de la retraite à 64 ans due à la réforme, de plus en plus de salariés doivent prolonger leur activité professionnelle pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Le nombre de trimestres requis dépend de l’année de naissance, étant de 166 pour ceux nés en 1956 ou 1957, soit 41 ans et 6 mois de cotisation. Cependant, la réforme fixe ce nombre à 43 annuités pour la plupart des salariés.

Ceux qui ne parviennent pas à accumuler le nombre de trimestres nécessaires verront leur pension réduite. Trois solutions s’offrent alors à eux pour pallier cette décote : prolonger leur carrière jusqu’à obtenir les trimestres manquants, retarder le départ à la retraite jusqu’à l’âge du taux plein automatique (67 ans) ou effectuer un rachat de trimestres.

Le rachat de trimestres

Le rachat de trimestres offre la possibilité de combler les lacunes en termes de durée de cotisation sans prolonger la période de travail. Toutefois, il existe des limitations quant aux trimestres qui peuvent être rachetés.

Dans le secteur privé, seules les années d’études supérieures conduisant à l’obtention d’un diplôme, les stages effectués depuis le 15 mars 2015 dans le cadre des études supérieures, et les années incomplètes de cotisation peuvent être rachetées. Les années d’études éligibles incluent celles des classes préparatoires aux grandes écoles. Quant aux stages, ils doivent être réalisés dans le contexte des études supérieures mentionnées.

Les années incomplètes correspondent à celles où quatre trimestres n’ont pas été validés, comme lors d’un temps partiel, d’une mission d’intérim, d’un travail saisonnier, d’un job étudiant ou d’une période de chômage non indemnisé.

Rachat limité à 12 trimestres

Le rachat de trimestres est ouvert dès l’âge de 20 ans jusqu’à 67 ans, avec une limite de 12 trimestres. Le coût de chaque trimestre varie selon l’âge et les revenus. Pour estimer précisément ce coût, l’Assurance retraite propose un simulateur sur son site, accessible aux salariés du privé, travailleurs indépendants et agents non titulaires de la fonction publique. Prévoir un budget d’environ 1 000 euros par trimestre est conseillé, surtout pour les jeunes ayant un salaire modeste.

Il est important de noter que bien que le rachat de trimestres puisse éviter une décote, il ne permet pas de dépasser la durée de cotisation requise selon l’année de naissance ni de générer une surcote.

De plus, les sommes investies dans le rachat sont déductibles des revenus déclarés aux impôts. Dans le secteur public, les modalités de rachat sont plus restreintes, se limitant principalement aux années d’études supérieures.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...