AccueilÀ la UneRéseau 5G : déception pour la révolution encore loin de tenir toutes...

Réseau 5G : déception pour la révolution encore loin de tenir toutes ses promesses

Date:

Partager:

La déception concernant l’écosystème 5G en Europe était palpable lors du salon MWC de Barcelone.

En 2024, au salon de Barcelone, l’atmosphère était sombre pour les acteurs de la 5G, malgré les attentes d’une révolution des usages. Bien que les abonnements progressent chez les opérateurs, un véritable engouement semble faire défaut, se limitant principalement aux renouvellements de smartphones par les clients. De plus, du côté des entreprises, à l’exception de quelques grands groupes, l’adoption de la 5G peine à se généraliser, notamment en France où seuls quelques acteurs majeurs ont franchi le pas. Il est clair que, pour l’instant, la technologie 5G déployée en Europe est loin de tenir toutes ses promesses.

Lire aussi :

  1. Explosion des prix des abonnements internet : les consommateurs face à une hausse vertigineuse !
  2. Explosion dans les forfaits mobiles avec Prixtel : découvrez Oxygène, la solution révolutionnaire !

Défi pour la 5G en Europe : La 4G reste indétrônable

saturation, on constate souvent une expérience similaire à celle des meilleurs réseaux 4G. Cette situation découle en grande partie du fait que la plupart des réseaux sont encore principalement conçus pour fournir une 5G dite “non autonome”, partagée. Cependant, à long terme, l’objectif est d’avoir principalement un accès “autonome”, garantissant des débits constants sur chaque terminal, même dans des zones congestionnées telles que les stades et les gares.

Un autre défi concerne la disponibilité d’autres types de 5G, notamment la technologie mmWave, qui utilise des fréquences plus élevées permettant des débits bien supérieurs et une latence minimale. Cependant, cette technologie peine encore à se généraliser en raison d’une combinaison de facteurs.

Tout d’abord, la transition vers la technologie 5G autonome nécessite d’importants investissements pour remplacer l’infrastructure réseau existante des opérateurs par des équipements adaptés. De plus, les antennes mmWave ont une portée limitée, ce qui signifie qu’un déploiement efficace nécessite la mise en place d’un réseau dense d’antennes, ce qui représente un investissement supplémentaire, surtout dans les zones urbaines et très fréquentées.

Défis des opérateurs : monétisation de la 5G et retard technologique

Les opérateurs se retrouvent confrontés à d’importants investissements pour déployer les antennes nécessaires à leur couverture 5G, une tâche d’autant plus complexe dans des territoires étendus et dans un environnement de concurrence féroce, comme c’est le cas en France, en Allemagne ou en Espagne, par exemple.

Bien que l’infrastructure de base soit déjà partiellement en place dans certains pays, le manque d’enthousiasme des clients pose problème aux opérateurs qui ont du mal à rentabiliser cette technologie. Ils luttent ainsi pour conserver leurs abonnés et éviter leur départ vers leurs concurrents. Cela se traduit par le fait que seulement 25 % de la population européenne est réellement couverte par le réseau 5G à l’heure actuelle.

Sur le marché professionnel, la plupart des acteurs peinent à percevoir les avantages des réseaux actuels. La 5G est censée offrir une connectivité plus dense, permettant de nouvelles méthodes de gestion dans des secteurs tels que l’industrie, les zones portuaires, les entrepôts, ou encore les cliniques et hôpitaux. Il reste à voir si le déploiement de la 5G SA en France au cours de l’année va changer la donne et encourager un déploiement plus rapide de technologies 5G plus avancées.

L’exclusion d’un des principaux acteurs

L’exclusion de Huawei des réseaux occidentaux, sur la base de soupçons concernant la présence de mouchards – non encore prouvés à notre connaissance – a probablement eu un impact sur cette situation.

Aux États-Unis, où Huawei a également été écarté, environ 85 % de la population est déjà couverte par la 5G, malgré l’immensité du territoire. En Chine, plus de 95 % de la population bénéficie déjà de cette technologie.

Face à ces défis, plusieurs acteurs des télécoms européens appellent à une consolidation du secteur. Aux États-Unis, le prix moyen d’un abonnement 5G s’élève à environ 90 dollars par mois, tandis qu’en France, ce type d’abonnement demeure nettement moins rentable pour les opérateurs.

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Graines oubliées : découvrez les astuces pour savoir si elles sont toujours prêtes à germer !

Vous avez retrouvé un vieux paquet de graines au fond d'un tiroir et vous vous demandez si elles...

Vous pourriez être éligible à la prime d’activité : découvrez si vous êtes en dessous du seuil !

La prime d'activité est une aide financière destinée à soutenir les travailleurs aux revenus mensuels modestes. Vous pourriez...

Transavia lance une nouvelle destination de rêve au départ d’Orly : découvrez où !

Transavia élargit son réseau avec une nouvelle destination de rêve au départ d'Orly : êtes-vous prêt à découvrir...

Prix des pellets : baisse incroyable du tarif cette semaine, une chance pour les consommateurs !

Cette semaine, une nouvelle favorable attend les consommateurs : une baisse incroyable du prix des pellets, offrant une...