AccueilÀ la UneImpôts 2024 : les pièges à éviter absolument dans votre déclaration de...

Impôts 2024 : les pièges à éviter absolument dans votre déclaration de revenus !

Date:

La déclaration de revenus est une étape incontournable de la vie fiscale de chaque contribuable, mais elle peut parfois être source d’erreurs coûteuses.

La déclaration de revenus constitue un moment clé de l’année pour chaque contribuable, une étape qui nécessite attention et précision. Bien que cette démarche soit essentielle pour assurer une bonne gestion de vos obligations fiscales, elle peut aussi s’avérer être un véritable casse-tête, surtout avec les évolutions et les changements réglementaires intervenant chaque année. En 2024, de nouvelles règles fiscales sont entrées en vigueur, rendant la tâche encore plus délicate. Face à ces modifications, il est primordial d’être particulièrement vigilant pour éviter les erreurs qui pourraient non seulement compliquer votre déclaration, mais aussi vous coûter cher. Dans ce contexte, connaître les pièges les plus courants et les erreurs à éviter devient crucial pour optimiser au mieux votre déclaration de revenus.

Lire aussi :

  1. Réduisez vos impôts de 30% en 2024 : voici 9 astuces méconnues !
  2. CAF : votre droit aux aides change si vous passez moins de 9 mois en France !

Omettre de mettre à jour son adresse et déclarer la pension alimentaire

Il est facile d’omettre, mais crucial : pensez à mettre à jour votre adresse en cas de déménagement.

À partir de la déclaration des revenus 2023, l’adresse des enfants majeurs ou mariés rattachés au foyer fiscal de leurs parents doit être mentionnée si elle diffère de celle des parents.

Faire une erreur dans la déclaration de pension alimentaire peut être coûteux. Si vous versez une pension alimentaire, reportez-la dans la section « 6 – Charges déductibles », où vous trouverez des cases dédiées (6GI-6GJ, 6EL-6EM, 6GP ou 6GU).

Un piège courant à éviter est de déclarer les pensions alimentaires dans la rubrique 6DD « Déductions ». En cas de perception d’une pension alimentaire par vous-même ou un membre de votre foyer fiscal, elle doit être déclarée dans l’une des rubriques 1AO, 1BO, 1CO ou 1DO.

Erreur concernant le montant des frais de garde pour jeunes enfants

Si vous confiez la garde de vos enfants de moins de 6 ans (nés après le 31 décembre 2016) à une assistante maternelle agréée ou à une structure d’accueil, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50 % des dépenses engagées.

Toutefois, il est important de ne pas inclure les frais de nourriture dans cette déclaration, car ils ne sont pas éligibles au crédit d’impôt.

De plus, les aides reçues pour la garde des enfants, comme le complément de libre choix du mode de garde ou les aides de l’employeur, doivent être déduites des frais engagés.

Dans le cas d’un enfant issu de parents séparés, la déclaration varie selon la situation :

  • Si l’enfant est à la charge exclusive d’un parent, renseignez les cases F ou G de la déclaration de revenus.
  • En cas de résidence alternée, utilisez les cases H ou I pour la déclaration.

Lorsque l’enfant partage son temps entre les deux foyers de manière équitable, il peut être considéré de façon égale dans la déclaration fiscale de chaque parent. Dans ce cas, les parents doivent se partager l’avantage du quotient familial de l’enfant.

Négliger de sélectionner la case “Parent isolé” et déclarer ses dons aux associations

Si vous êtes célibataire, divorcé ou séparé et que vous assumez seul la charge de vos enfants, pensez à cocher la case « Parent isolé (T) » sur votre déclaration de revenus pour bénéficier d’une majoration du nombre de parts du quotient familial.

Il est crucial de noter que cette case n’est pas automatiquement pré-cochée d’une année sur l’autre. Veillez donc à la cocher chaque année si vous remplissez les critères requis.

En ce qui concerne les dons aux associations, ils peuvent être déclarés dans votre déclaration de revenus. Le montant de la réduction d’impôt varie selon l’organisme bénéficiaire :

  • Pour les organismes venant en aide aux personnes en difficulté, vous pouvez obtenir le remboursement de 75 % du montant du don en déclarant à la ligne 7UD.
  • Pour les dons faits à des associations, organismes d’intérêt général ou fondations reconnues d’utilité publique, vous pouvez récupérer 66 % du montant du don. Déclarez ces dons à la ligne 7UF.

 

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Pourquoi choisir Hiscox pour son assurance professionnelle ?

Lire aussi : Assurance vie : augmentations exceptionnelles du rendement des fonds en euros enregistrées en 2023 Le...

Découvrez le PEA : Plan d’Epargne en Actions, pour investir dans les entreprises européennes

Démocratiser l'investissement et donner une chance aux particuliers d'être acteurs de l'économie européenne, voilà la mission du Plan d'Epargne...

En savoir plus sur le gaz naturel : le vrai du faux

Découvrez la vérité sur le gaz naturel : mythes et réalités Le gaz naturel déchaîne les passions et soulève...

La plante miracle pour un jardin sans efforts et une floraison luxuriante !

Découvrez la plante qui révolutionnera votre jardin avec sa beauté sans effort et une floraison éblouissante ! Imaginez un...