Le Comité olympique dévoile l’Équipe des Réfugiés pour les Jeux de Rio 2016

Dix réfugiés athlètes d’origines sud-soudanaise, syrienne, congolaise, et éthiopienne participeront aux compétions de divers sports, dont l’athlétisme, le judo et la natation.

AA/Ankara - Dix réfugiés athlètes ont été sélectionnés, vendredi, pour intégrer une équipe spéciale et participer aux Jeux Olympiques d’été de Rio 2016.

Dans un communiqué officiel, le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach a déclaré : « ce sera un symbol d’espoir pour tous les réfugiés du monde, et fera le monde prendre plus conscience de l’envergure de cette crise ».

« Ces réfugiés n’ont pas de maisons, pas d’équipes, pas de drapeau, pas d’hymne national » a-t-il ajouté.

Le CIO a indiqué que ces athlètes « concourront pou l’équipe olympique des réfugiés […] et marcheront avec le drapeau olympique immédiatement avant le pays hôte, le Brésil, durant la cérémonie olympique ».

Cinq athlètes d’origine sud-soudanaise, un originaire de la Syrie, un de République démocratique du Congo, et un dernier de l’Ethiopie participeront aux compétions de divers sports, dont l’athlétisme, le judo et la natation.


 

 

 

Olympic Flag

 


 

Mots-clés: sports, réfugiés, réfugié, réfugié syrien, Nadia Akari, Fatjon Prronı, crise réfugiés, jeux olympiques, Rio de Janeiro, rio 2016, olympique, athlete, athletisme, jeux olympiques d'été, Comité International Olympique (CIO), thomas bach, réfugiés soudan sud, réfugiés rdc, réfugiés éthiopie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]