UNICEF: Au moins 250 jeunes garçons détenus dans le nord-est de la Syrie

Selon l'agence onusienne, près de 28 000 enfants étrangers sont bloqués dans des camps de déplacés, ce qui suppose que la zone est envahie par les YPG/PKK

 

Des centaines de jeunes garçons sont actuellement incarcérés dans des prisons du nord-est de la Syrie, ce qui suppose que la zone est envahie par le YPG/PKK, a annoncé jeudi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

"Au moins 250 garçons, dont certains âgés de 9 ans seulement, sont en détention, bien que leur nombre puisse être beaucoup plus élevé", a déclaré la porte-parole de l'UNICEF, Marixie Mercado, lors d'une conférence de presse à Genève, pour annoncer le dernier rapport sur la situation des enfants en Syrie.

Selon M. Mercado, près de 28 000 enfants de "combattants étrangers", apparemment associés à des groupes armés, sont toujours bloqués dans le nord-est de la Syrie, principalement dans des camps de personnes déplacées, ce qui implique l'invasion de terroristes du YPG/PKK.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’Union Européenne, est responsable de la mort de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons, au cours de sa campagne de terreur menée depuis plus de 30 ans contre la Turquie. Les YPG sont la branche syrienne du PKK.

La représentante de l'UNICEF en Syrie, Fran Equiza, a déclaré que plus de 5 millions d'enfants, dont 2,6 millions seraient déplacés à l'intérieur du pays, auraient besoin d'une aide humanitaire en Syrie.

Au moins 1 106 enfants ont perdu la vie en Syrie en 2018, a-t-il déclaré, ce qui est le nombre le plus élevé depuis le début de la guerre civile dans le pays en 2011.

Le nombre s'élève à 657 cette année (jusqu'à la fin du mois de septembre), a-t-il déclaré.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

Bayram Altug, Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Syrie, UNICEF, enfants, pkk syrie, enfants moyen-orient, enfants syrie, ONU Syrie, YPG/PKK, enfants syriens, enfant, YPG, Enfants soldats, Source de Paix, 250 enfants

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]