Rohani : Les problèmes régionaux doivent être résolus par les pays et les peuples de la région

Le Président iranien a souligné que les guerres en Afghanistan, en Irak et au Yémen, ainsi que les conflits entre les pays musulmans, trouvent leurs causes dans les complots américains

 

Le Président iranien, Hassan Rohani a critiqué les États-Unis, expliquant que les problèmes régionaux devaient être résolus par les pays et les peuples de la région.

S'exprimant lors de la conférence sur l'unité islamique à Téhéran, Rohani a abordé l'évolution de la situation dans la région.

Rohani a déclaré que les États-Unis tentaient de résoudre la question palestinienne avec de l'argent, par le biais du projet connu comme "l'accord du siècle" et de convaincre le monde musulman qu'Israël est un État normal comme les autres.

"Les problèmes régionaux doivent être résolus par les pays et les peuples de la région, et il n'y a pas d'autre moyen de les résoudre, a-t-il déclaré. Les États-Unis ne sont pas un ami de la région ou du monde musulman."

Rohani a souligné que les guerres en Afghanistan, en Irak et au Yémen, ainsi que les conflits entre les pays musulmans trouvent leurs causes dans les complots américains.

Le Président iranien a également critiqué les déclarations de son homologue américain, Donald Trump, concernant les champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie.

"Aujourd'hui, les responsables américains déclarent ouvertement que leurs cibles sont les champs de pétrole syriens, et je n'ai jamais entendu une déclaration aussi claire de la Maison Blanche, a-t-il ajouté. Les États-Unis ont pour seul objectif de piller la richesse des musulmans, mais c’est la première fois qu’ils sont aussi clairs sur le sujet."

Le chef de l'État iranien a également évoqué les événements en Irak et au Liban et a déclaré : "Le peuple irakien est descendu dans la rue pour réclamer une vie décente, le développement et des solutions à ses problèmes, et dans le but d'interpeler le gouvernement de leur pays sur ces sujets. Cependant, les États-Unis exploitent ces manifestations et les présentent comme des conflits, des désaccords voire une insurrection."

"Le peuple libanais a également exprimé sa colère face à la détérioration de la situation économique dans le pays, appelant le gouvernement libanais à résoudre les problèmes, a conclu Rohani. Mais les États-Unis décrivent ce mouvement populaire libanais comme une guerre interne."

 

 

Muhammet Kurşun, Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Yemen, guerre yemen, iran arabie saoudite, Moyen-Orient, Iran, terrorisme afghanistan, rohani, Pays du Golfe, Président iranien Hassan Rohani, Détroit d'Ormuz, Ormuz, Hassan Rohani, Président iranien Hassan Rouhani

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]