La Turquie a capturé 195 prisonniers de Daech libérés par le groupe terroriste YPG / PKK

 

Les terroristes de Daech se trouvaient dans des prisons contrôlées jusqu'à récemment par le groupe terroriste YPG / PKK dans le nord de la Syrie.

 

Les forces de sécurité turques ont déclaré avoir capturé vendredi à Tal Abyad 195 prisonniers de Daesh libérés de prisons précédemment gérées par le groupe terroriste YPG / PKK.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que ces personnes figuraient parmi les 700 prisonniers de Daesh libérés par le YPG/PKK lors de l'opération "Source de Paix" de l'armée turque.

Mercredi, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que le groupe terroriste YPG / PKK avait libéré des terroristes de Daesh dans le nord de la Syrie pour attaquer la Turquie.

"Ils ont non seulement libéré les terroristes de Daech dans le nord de la Syrie en échange de son attaque contre la Turquie, mais ils leur ont également donné de l'argent", a déclaré Cavusoglu.

 

Un peu plus tôt, le président Erdogan avait déclaré avoir discuté au téléphone avec le président américain Donald Trump du sort des prisonniers de Daech détenus par le YPG / PKK et avait déclaré que la Turquie pourrait en assumer la responsabilité, mais le YPG / PKK a immédiatement libéré les prisonniers de Daech.

Le président turc a également déclaré que la Turquie pouvait assumer la responsabilité des terroristes de Daech emprisonnés dans le nord de la Syrie et pourrait renvoyer les combattants étrangers dans leur pays d'origine en coopération avec ces pays.

Les terroristes YPG / PKK ont ouvert les portes du camp d’Ain Issa, où les femmes de Daesh emprisonnées ont été libérées, selonle quotidien parisien Le Parisien.

Le 9 octobre, la Turquie a lancé l’opération Source de Paix, destinée à sécuriser ses frontières en éliminant les groupes terroristes, à assurer le retour en toute sécurité des réfugiés syriens et à préserver l’intégrité territoriale de la Syrie.

Selon un accord conclu hier entre les États-Unis et la Turquie, l'opération sera suspendu pendant 5 jours pour que le groupe terroriste se retire de la zone de sécurité voulue par la Turquie dans le nord de la Syrie.

Le président Erdogan a signalé aujourd'hui qu'en cas de non respect par les YPG de cet accord turco-américain, l'opération se poursuivrait jusqu'à atteindre son objectif, c'est à dire une bande de sécurité de 30km de largeur du nord au sud de la frontière turco-syrienne, à l'est de la l'Euphrate, dans le nord-est syrien.

 

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

 

Ümit Dönmez

 

 

 

 



Mots-clés: France, daech, daech turquie, daech syrie, pkk syrie, YPG/PKK, YPG, Est de l'Euphrate, Source de Paix, pkk daech, Le Parisien

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]