L'Iran confirme l'arrestation d'une chercheuse franco-iranienne

 

Les autorités iraniennes ont confirmé, mardi, l'arrestation de la chercheuse franco-iranienne, Fariba Adelkhah.

L'information a été révélée lors d'une conférence de presse tenue mardi par le porte-parole de l'Autorité judiciaire iranienne, Gholamhossein Esmaïli.

Esmaïli a ajouté que "Fariba Adelkhah fait partie de suspects qui ont été arrêtés récemment".

Il a souligné que les autorités annonceront plus tard plus de détails sur cette affaire, selon le site internet de la justice iranienne.

La France avait annoncé, lundi, qu'elle cherchait des informations sur Adelkhah, appelant Téhéran à "permettre immédiatement à ses services consulaires d'entrer en contact avec elle".

Des sites d'informations iraniens à l'étranger ont annoncé la disparition d'Adelkah en juin dernier.

Les autorités iraniennes traquent, de temps à autre, des ressortissants iraniens titulaires d'une double nationalité en leur infligeant des accusations d'ordre sécuritaire.

Téhéran détient Nazanin Zaghari-Ratcliffe, Irano-Britannique, depuis avril 2016, pour "conspiration contre le gouvernement iranien", mais sa famille nie les accusations.

 

 

Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: France, Iran, FRANCE IRAN, Arrestation, chercheuse franco-iranienne, iran france, Gholamhossein Esmaïli

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]