La Turquie et le Japon annoncent un accord de partenariat économique d'ici 2020

Selon le ministre turc des Affaires étrangères, le volume des échanges commerciaux des deux pays devrait croître et devenir plus équilibré avec cet accord.

 

La Turquie et le Japon ont l'intention de finaliser les négociations sur un accord de partenariat économique d'ici la fin 2019, a annoncé samedi le ministre turc des Affaires étrangères.

Mevlut Cavusoglu a déclaré lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Nagoya, au Japon, que les deux pays avaient pour objectif d'annoncer l'accord de partenariat économique (APE) entre le Japon et la Turquie d'ici la fin de l'année.

Cavusoglu a déclaré qu'il avait eu une réunion "fructueuse" avec son homologue japonais, Motegi Tosimitsu, et que les deux hommes avaient discuté des relations bilatérales avec un accent particulier sur l'accord commercial.

Il a ajouté que les parties avaient également convenu d'un accord de coopération technique entre leurs agences d'aide gérées par l'Etat, l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

"Notre volume d'échanges augmentera et deviendra plus équilibré avec l'accord de partenariat économique", a déclaré Cavusoglu.

Cavusoglu a ajouté qu'il se rendrait au Qatar depuis le Japon, où la délégation turque, conduite par le président Recep Tayyip Erdogan, participerait à la réunion du Comité stratégique avec le Qatar.

Interrogé sur l'ordre du jour de la Turquie lors de la réunion des dirigeants de l'OTAN prévue les 3 et 4 décembre, Cavusoglu a déclaré qu'Ankara partagerait sa vision de l'élargissement de l'organisation et de la manière dont elle devrait s'adapter aux nouvelles menaces.

Il a souligné que la Turquie, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni auraient une réunion à quatre au cours de la réunion de l'OTAN, ajoutant que des questions relatives à la Syrie et à l'Europe seraient discutées.

Sur les relations bilatérales des relations de la Turquie avec d'autres pays, Cavusoglu a déclaré: "Que ce soit avec les États-Unis ou d'autres pays, nous voulons toujours utiliser la diplomatie pour parvenir à un accord par la négociation sur n'importe quel sujet".

"Cependant, nous n'acceptons jamais l'imposition et ne permettons à personne d'interférer dans notre zone de souveraineté [...] Nous pouvons discuter à tout moment, sur n'importe quel sujet, sur la base du respect des droits souverains", a-t-il déclaré. .

 

 

 

 

Zuhal Demirci, Ali Murat Alhas, Ümit Dönmez

Photographie : Le ministre turc des Affaires Étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu rencontre son homologue japonais, Toshimitsu Motegi, à Nagoya, au Japon, le vendredi 22 novembre 2019

Fatih Aktaş, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Japon, économie japon, turquie partenaires, Agence de Coopération et de Coordination de la Turquie (TIKA), japon turquie, turquie japon, Turquie Japon économie, albanie turquie économie, Mevlut Cavusoglu, Convention de partenariat, Partenariat, Partenaire commercial, Partenariat équilibré, Motegi, Toshimitsu Motegi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]