Erdogan : Nous nous opposons à ceux qui œuvrent à diviser la Syrie

S'agissant des menaces d'éventuelles sanctions contre la Turquie, lancées par certains pays, le président Erdogan a répondu: "Je vois ces propos comme une blague à ce stade".

 

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré, dimanche, que son pays n'a pas d'ambition irrédentiste en Syrie, mais qu'il se dresse contre les parties qui veulent diviser et mettre en morceaux la Syrie.

C'est ce qui ressort d'une réunion tenue à huis clos entre le président Erdogan et les rédacteurs en chef de plusieurs journaux, chaînes de télévision et agences de presse, au Palais de Dolmabahçe à Istanbul.

Concernant les allégations de la fuite de membres de l'organisation terroriste Daech en Syrie, Erdogan a souligné qu'il s'agit d'une désinformation visant à provoquer les États-Unis et l'Occident.

"Lorsqu'il y a un problème, nous communiquons avec M.Poutine dans les 24 heures et travaillons ensemble pour prendre les mesures nécessaires", a-t-il indiqué.

S'agissant des menaces d'éventuelles sanctions contre la Turquie, lancées par certains pays, le président Erdogan a répondu: "Je vois ces propos comme une blague à ce stade".

Le président turc a ajouté que "l'opération Source de Paix est une lutte contre le terrorisme. Elle s'étend, de l'ouest à l'est, sur une superficie de 32 kilomètres de profondeur et de 444 kilomètres de longueur".

Il a également indiqué qu'après la libération de cet région "un point final à ce processus pourrait être défini".

Il a par ailleurs affirmé que la Turquie oeuvre à garantir le retour chez eux, dans cette région, de tous les Syriens qui résident actuellement dans les camps ".

"Lorsqu'ils retourneront chez eux, nous sommes prêts à leur fournir un soutien total du point de vue logistique", a-t-il poursuivi.

Erdogan a assuré aux pays occidentaux qui soutiennent aujourd'hui les terroristes et leur fournissent des armes que "la Turquie peut trouver des donateurs pour faire en sorte que les Syriens vivent sur leur territoire, comme ce fut le cas à Jarablus et al-Bab".

 

 

Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Syrie, turquie russie, erdogan, turquie syrie, PKK=YPG, turquie pkk, erdogan poutine, YPG, Est de l'Euphrate, Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]