Turquie : le président Erdogan présente ses condoléances à la famille du bébé tué par les tirs des YPG/PKK

Le président Erdogan s'est adressé à la famille syrienne en langue arabe, il a exprimé sa tristesse en assurant que la Turquie vengera le premier martyr de l'opération "Source de Paix".

 

Le président turc, Récep Tayyip Erdogan, a déclaré dans une conversation téléphonique avec la famille du nourrisson syrien victime du terrorisme de l'YPG à Akçakale , Mohamed Omar, que sa mort n'aura pas été vaine.

Erdogan a présenté ses condoléances à la famille du bébé défunt, dans une conversation téléphonique avec le ministre turc de l’Intérieur, Süleyman Soylu, qui était en visite d’inspection à Akçakale à Şanılurfa.


Le président turc a assuré que l’Etat turc vengera le nourrisson syrien en rassurant sa famille. Il leur a déclaré en arabe : « Je suis très triste, je vous présente mes condoléances, je prie Dieu pour qu’il vous accorde patience et résistance, sa mort n’aura pas été vaine, en ce moment même nous le vengeons rapidement et efficacement ».

La famille du bébé défunt a, pour sa part, exprimé sa reconnaissance au président turc en priant Dieu pour qu’il lui accorde sa bénédiction.

Le ministre turc de l’Intérieur, Soylu, a également présenté ses condoléances à la famille du premier martyr de l’opération « Source de Paix ». Il s’est également assuré de l’état de santé des deux sœurs du martyr « Hela » et « Yasmine » en affirmant que l’Etat turc est aux côtés de la famille syrienne.

Soylu a ajouté qu’il était celui qui a transmis l’information sur le martyr au Président Erdogan qui a été très touché par sa mort.

Le ministre turc de l’Intérieur a également appelé les autorités locales à Şanılurfa à prendre les mesures nécessaires et à assurer la prise en charge nécessaire aux deux sœurs du martyr blessées par les bombardements terroristes.

Il a également donné ses directives au préfet de la région, Abdullah Erin, "pour immortaliser le souvenir du nourrisson martyr Mohamed Omar".

 

L'Armée turque a lancé mercredi, conjointement avec l'Armée Nationale Syrienne (ANS), l'opération Source de Paix, à l'est de l'Euphrate, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, l'objectif étant d'anéantir le projet de corridor du terrorisme établi près des frontières sud de la Turquie et de rétablir la paix et la sérénité dans cette région syrienne occupée par les organisations terroristes.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Turquie : les accusations du SG de la Ligue arabe sont une trahison pour le Monde arabe

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a qualifié, samedi, les accusations d’« occupation » du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Aboul Gheit, contre la Turquie de collaboration avec l’organisation terroriste YPG-PKK. Il s’agit également, selon Aksoy, de trahison à l’encontre du Monde arabe.

Aksoy s’est exprimé en réaction à la déclaration finale de la réunion d’urgence des ministres arabes des Affaires étrangères concernant les développements de la situation en Syrie.
Il a, ainsi, assuré que les arabes sont la plus grande victime de la politique d’apartheid de l’organisation YPG-PKK et de ses crimes contre l’humanité en Syrie. Il a expliqué que l’organisation terroriste a provoqué le déplacement de centaines de milliers d’arabes de leurs villages à l’est de l’Euphrate.

Le responsable turc s’est également interrogé sur la position du secrétaire général de la Ligue arabe qui défend les terroristes responsables de crimes contre les arabes et qui tentent de diviser le Monde arabe au lieu de représenter le monde et la rue arabes et de défendre les droits des arabes syriens.

Il a affirmé que l’armée turque mène l’opération « Source de Paix » dans le cadre de l’exercice de son droit de se défendre et en accord avec la disposition 51 de la convention des Nations Unies.

Hami Aksoy a également déploré le fait que le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes ne se prononce pas quant aux actes de répression dont font l’objet des centaines de milliers au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et à Jérusalem.

 

"Source de Paix" / YPG-PKK : les blindés d'al-Assad pour désinformer l'opinion publique

Des comptes sur les réseaux sociaux appartenant à l’organisation terroriste YPG-PKK ne cessent de diffuser des images de blindés n’appartenant pas à l’armée turque pour induire l’opinion publique en erreur en affirmant qu’il s’agit d’images illustrant l’opération militaire « Source de Paix ».

Les images et les séquences vidéo publiées et diffusées par les terroristes de l’YPG-PKK, remontent à 2012. Il s’agit de blindés russes de type T-72 appartenant à l’armée du Régime d’al-Assad.

 

Dans l’objectif de désinformer l’opinion publique internationale et de l’induire en erreur les partisans de l’organisation YPG-PKK publient sur les réseaux sociaux des images et des vidéos tournées dans des lieux inconnue et à des dates antérieures au lancement de l’opération « Source de Paix ».

Ces manœuvres des terroristes de l’YPG-PKK et de leurs partisans coïncident avec le succès de l’opération turque sur le terrain. Une opération qui vise à assainir l’est de l’Euphrate de toute présence terroriste et à sécuriser cette zone pour le retour des réfugiés syriens dans leur pays.

Cces manœuvres des terroristes de l’YPG-PKK ont déjà été révélées lors des précédentes opérations militaires turques dans la région, « Bouclier de l’Euphrate » et « Rameau d'olivier ».

 

Défense turque / Opérations "Source de Paix" : neutralisation de 480 terroristes YPG-PKK

Le ministère turc de la Défense a annoncé, dimanche sur Twitter, que 480 terroristes de l’YPG-PKK ont été neutralisés dans le cadre de l’opération militaire turque dans le nord-est de la Syrie, « Source de Paix ».


La Défense turque a ajouté que l’opération se poursuit actuellement sur le terrain avec succès.

 

 

Eşber Ayaydın, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Turquie, Syrie, turquie pkk, pkk syrie, YPG, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Zone sécurisée dans le nord de la Syrie, Est de l'Euphrate, Source de Paix, Opération Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]