Ankara réagit à l'attaque contre un camp de migrants en Libye

Plus de trente personnes ont été tuées au cours d'un raid aérien des forces de Khalifa Haftar contre un camp de détention de migrants à Tadjourah, dans l’est de la capitale libyenne Tripoli.

 

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a dénoncé l'attaque aérienne des forces de Khalifa Haftar contre un camp de détention de migrants à Tadjourah, dans l’est de Tripoli, la capitale libyenne.

Aksoy a publié, mercredi, un communiqué écrit concernant l'attaque.

"L'attaque perpétrée contre un camps de détention de migrants à Tadjourah près de Tripoli, qui a causé la mort de dizaines de personnes innocentes, est un crime contre l'Humanité. Une enquête internationale doit être immédiatement ouverte pour en déterminer les responsables. Nous attendons de la communauté internationale qu'elle agissent à ce sujet sans tarder", a-t-il indiqué.

Selon un bilan provisoire, plus de trente personnes ont été tuées lors de cette attaque.

 

 

 

Ahmet Furkan Mercan, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Turquie, Libye, hami aksoy, centre de migrants

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]