Çavuşoğlu : les discours de haine contre l’Islam ne sont pas compatibles avec la démocratie

Les médias et les politiques occidentaux hostiles à l’islam sont également responsables de l’attaque terroriste de Christchurch.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a appelé, vendredi, l’Union Européenne à ne pas considérer les discours de haine contre l’Islam comme de la liberté d’expression et de la démocratie.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec la représentante des Affaires étrangères et de la politique de sécurité de l'Union Européenne Federica Mogherini, et le commissaire européen à l'élargissement, Johannes Hahn, Çavuşoğlu a déclaré que les médias et les politiques occidentaux hostiles à l’islam sont également responsables de l’attaque terroriste de Christchurch.

Il a ajouté, que le ministère turc des Affaires étrangères coordonne avec l’ambassade turque en Nouvelle-Zélande, pour s’assurer de la sécurité de ses ressortissants.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]