L'Azerbaïdjan signale l'urgence dans la nécessité de règlement du conflit du Haut-Karabakh

Le ministre des Affaires étrangères d'Azerbaïdjan souligne la nécessité d'avancer dans la résolution du conflit sur la région occupée par l'Arménie.

 

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères a insisté mardi sur la nécessité de résoudre le conflit persistant entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie sur le Haut-Karabakh.

"Nous devons faire avancer les choses. Le statu quo actuel est inacceptable pour tout le monde. Nous devons rechercher des solutions", a déclaré Elmar Mammadyarov à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan.

Il s'est entretenu avec des journalistes après une rencontre avec son homologue russe, Sergueï Lavrov.

En premier lieu, il est nécessaire de traiter les problèmes de statut et de sécurité de la région, a déclaré Mammadyarov.

Lavrov a déclaré que la solution au conflit n'était pas simple, mais que des solutions pour le régler existaient.

"Nous comprenons qu'il existe des opportunités pour parvenir à un compromis. Ce n'est pas facile", a déclaré Lavrov.

Interrogé sur l'appel lancé par le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan à Moscou pour ne pas vendre d'armes à l'Azerbaïdjan, le ministre russe a déclaré que la Russie poursuivait "une politique équilibrée" dans la région.

"Nous développons cette coopération [technique et militaire] [avec l'Azerbaïdjan] de manière absolument transparente, dans le plein respect des normes du droit international et en tenant pleinement compte de l'équilibre qui s'est développé dans cette région et qui est important pour le maintien de la stabilité ici, a-t-il ajouté.

Le Haut-Karabakh est un territoire internationalement reconnu de l'Azerbaïdjan, illégalement occupé par l'Arménie à la suite d'une agression militaire perpétrée depuis 1991, avec le soutien militaire russe.

Quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et deux résolutions de l'Assemblée générale de l'ONU, ainsi que des décisions de nombreuses autres organisations internationales, font état de ce fait et exigent le retrait des forces armées arméniennes d'occupation du Haut-Karabakh et de sept autres régions azerbaïdjanaises occupées.

Le groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) - coprésidé par la France, la Russie et les États-Unis - a été constitué pour trouver une solution pacifique au conflit, mais n'a pas encore abouti.

 

 

 

Elena Teslova, Ümit Dönmez

Photographie : Archives, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: serguei lavrov, Arménie, Azerbaïdjan, azerbaidjan arménie, Karabagh, azerbaidjan guerre, armenie guerre, Karabakh, Azerbaïdjan ONU, Arménie ONU, azerbaidjan territoire, armenie militaire, azerbaidjan russie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]