Le Pakistan autorise son armée à réagir à toute «agression» indienne

Selon un communiqué du cabinet du Premier ministre, Imran Khan.

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a donné jeudi le feu vert à l'armée de son pays pour "répondre fermement à toute agression ou aventure" de la part de l'Inde.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par le cabinet de Khan, à l’issue d'une réunion sécuritaire. Cette réunion intervient dans un contexte marqué par la tension qui s’est exacerbée entre les deux voisins à la suite de la récente attaque meurtrière contre les forces indiennes à Jammu-et-Cachemire.

Dans ce communiqué, Islamabad a nié tout lien avec l'attentat et s’est dit prêt à participer à l'enquête et à prendre les mesures nécessaires à l'encontre de toute personne qui aurait utilisé le territoire pakistanais pour lancer des attaques contre l'Inde.

La partie pakistanaise a également plaidé pour le dialogue entre les deux pays sur diverses questions, notamment le terrorisme.

La semaine dernière, des hommes armés ont pris pour cible un convoi sécuritaire dans la partie contrôlée par New Delhi du Jammu-et-Cachemire.

L'attaque avait fait 44 morts parmi les membres des forces de sécurité indiens.

Le groupe armé Jaysh-e-Muhammed avait alors revendiqué l'attentat.

New Delhi avait soumis une note diplomatique à Islamabad lui demandant "d’agir contre ce groupe qui opère depuis le territoire pakistanais ".

Islamabad, pour sa part, avait condamné l'attaque et rejeté "toute allusion non fondée à une implication pakistanaise dans cet attentat".

 

 

Abduljabbar Aburas, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]