logo iode Copie Copie

Hong Kong : Les électeurs se rendent aux urnes

Dans un climat houleux de manifestations contre le gouvernement territorial et la Chine

 

Les électeurs de la province autonome de Hong Kong, en Chine, se sont rendus aux urnes, dimanche, pour élire les conseils des districts sur fond de mesures sécuritaires renforcées et de contestations contre le gouvernement territorial et Pékin depuis le mois de Juin.

Les élections locales se tiennent une fois tous les quatre ans et sont les seules à être considérées comme "pleinement démocratiques" dans la région autonome de la Chine.
L’opération de vote a démarré, dimanche matin, à 07h00 heure locale (UTC+8) et se terminera à 22h30 (14h30 GMT).

Plus de 4,1 millions d'habitants inscrits à Hong Kong doivent élire, dimanche, les membres des conseils des districts, scrutin auquel les citoyens attachent une grande importance, selon les médias locaux.

De nombreux manifestants estiment que le scrutin constitue une excellente occasion de changer le climat politique dans la région.

Durant les quatre premières heures, environ un million d'électeurs ont voté, soit trois fois plus que le nombre d’électeurs lors du scrutin de 2015, 340 000 au cours de la même période.
104 candidats participent au scrutin dans 18 circonscriptions pour 452 sièges aux conseils municipaux.

Les vainqueurs feront partie d'un comité de 1200 membres. Ils auront droit d'élire les législateurs, les membres du conseil ministériel et un chef de gouvernement parmi une liste de candidats présentée par le gouvernement central de Pékin.

“Si ces élections sont intègres, elles conduiront à un changement. Si ce n’est pas la cas, les manifestations se poursuivront et nous irons dans une direction différente”, a déclaré Kevin Tso, l'un des électeurs, à Anadolu après avoir accompli son devoir électoral.

Hong Kong est secouée depuis le mois de juin par la pire crise politique depuis sa restitution à la Chine en 1997.

La crise a été provoquée par la tentative gouvernementale visant à faire passer un projet de loi relatif à l’extradition vers la Chine des individus recherchés. Après des mois de contestation, le gouvernement a cédé à la pression populaire en renonçant à ce projet de loi.

Les manifestants ont, toutefois, poursuivi leur mouvement exigeant la réalisation d’autres revendications à l’instar des enquêtes concernant l’usage disproportionné de la force par la police et la libération inconditionnée des protestataires incarcérés. Les manifestants réclament également la tenue d’une élection directe pour le poste de chef exécutif de la ville.

 

 

 

Meher Hajbi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Chine, Pékin, Hong Kong, manifestations à Hong kong

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]