Le Président Alvi : le Pakistan répliquera si l'Inde déclare la guerre

Le chef de l'État pakistanais a remercié les dirigeants turcs et surtout le Président Erdogan, pour leurs efforts constructifs et pour avoir "empêché que le peuple du Cachemire ne soit baptisé comme terroriste"

 

Le Pakistan répliquera si l'Inde déclare la guerre, a déclaré le Président du Pakistan, Arif Alvi.

Ayant reçu une délégation des médias turcs, le chef de l'État pakistanais s'est exprimé sur la crise du Cachemire avec l'Inde.

Alvi a fait remarquer qu'aucune réunion n'a été tenue par l'Organisation des Nations unies (ONU) sur la question, depuis 1972.

"L'Inde a toujours dit, 'je m'en occuperai, c'est une question interne', a-t-il affirmé. Par la suite, il a été conclu qu'il s'agit d'un différend, d'une question à deux parties. Le Pakistan a proposé de se réunir, mais cela a été rejeté aussi."

Alvi a noté que le Cachemire doit être une partie du Pakistan, tout en appelant à la libération des leaders politiques de la région, et à la tenue d'un référendum suivant les résolutions onusiennes.

"Les Indiens ont considéré la paix comme une faiblesse, a-t-il poursuivi. […] Nous estimons que la résistance s'intensifiera au Cachemire si l'Inde refuse de se réunir autour d'une table. Il y aura par exemple un problème de migration. Les gens traverseront la frontière au Cachemire pour rejoindre le Pakistan."

Le Président a insisté "que si l'Inde déclare la guerre, le Pakistan y entrera aussi", faisant remarquer que la force nucléaire de l'Inde est l'élément le plus dangereux ici.

"Le Pakistan ne déclarera pas une guerre, a-t-il poursuivi. Une fois que la guerre commence, le contrôle sera perdu. Mais même en cas de guerre, le Pakistan pourra se défendre totalement. L'Inde dispose d'un plus grand nombre d'hommes, mais tout le monde sait que les musulmans meurent en luttant. Si l'Inde déclare la guerre et envahit le Pakistan, que pourrons-nous faire d'autre, à part répliquer? Mais le monde doit savoir que nous ne serons pas responsables d'une guerre qu'ils nous imposeront."

Alvi a en outre abordé le rôle de la Turquie dans la question, remerciant les dirigeants turcs et surtout le Président de la République, Recep Tayyip Erdogan, pour leurs efforts constructifs, et pour avoir "empêché que le peuple du Cachemire ne soit baptisé comme terroriste".

"Les Turcs nous ont soutenus partout, à l'ONU et dans d'autres organisations internationales, a-t-il souligné. J'estime que la Turquie est à nos côtés et je remercie pour ce soutien. Je me permets de dire, à cette occasion, que le Pakistan soutiendra la Turquie, partout, les yeux fermés."

Le Président a ajouté que la Turquie a le pouvoir de muer le monde entier face à cette question.

"Nous souhaitons que la Turquie fasse davantage usage de son influence, a-t-il indiqué. Entrer en guerre n'est pas un problème, mais le monde attend des démarches humanitaires. L'Inde a bloqué l'entrée des médias dans la région. Le Cachemire doit être ouvert aux médias étrangers. Souvenez-vous de l'enfant migrant mort en mer Méditerranée. Une photo peut tout changer. Nous attendons à ce que les responsables turcs mobilisent le monde pour la Cause du Cachemire. N'oubliez pas que cette question est importante pour le monde entier."

Alvi a conclu en indiquant que malgré son progrès économique et militaire, l'Inde n'a pas pu établir de bonnes relations avec ses voisins.

 

 

Tevfik Durul, Nur Asena Gülsoy

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Pakistan, Cachemire, Inde, pakistan inde, Jammu-et-Cachemire, Inde Jammu-et-Cachemire

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]