Des Afghans protestent contre la mort de civils lors d'un présumé raid aérien américain

Des Afghans protestent contre la mort de civils lors d'un présumé raid aérien américain

Dans un contexte de colère populaire, les forces américaines déclarent enquêter sur les incidents ayant coûté la vie à des civils dans la province de Koundouz.

 

Les habitants de la province afghane de Kunduz, transportant les corps des défunts, ont protesté samedi contre un raid aérien meurtrier dans ce pays ravagé par la guerre, qui aurait été commis mais démenti par les forces américaines.

Accusant les Taliban de se cacher délibérément parmi les civils et de faire de la propagande pour cacher leurs pertes, les Forces américaines pour l'Afghanistan (USFOR-A) ont déclaré qu'elles enquêtaient sur les décès de civils.

Les habitants de Kunduz ont toutefois déclaré que le raid aérien de vendredi soir avait tué 13 civils, dont des femmes et des enfants, dans la région de Tolaka dans cette province.

En scandant des slogans contre les troupes étrangères, les manifestants apparemment dévastés ont deploré que le raid aérien avait visé deux habitations où aucun insurgé n'était présent.

Les accusations interviennent un jour après que deux soldats américains ont été tués au cours d’une opération antiterroriste dans le même voisinage.

Debra Richardson, porte-parole de la mission de soutien Resolute, dirigée par l'OTAN, a déclaré dans un communiqué que des forces combinées afghanes et de la coalition avaient essuyé des tirs par un assaillant inconnu à bout portant, et qu'en cas de légitime défense, les frappes aériennes sont intervenues.

Au cours des deux dernières années, Kunduz est brièvement tombé aux mains des Taliban à deux reprises.

Avec un nombre record de 3 804 civils tués dans le conflit en Afghanistan en 2018 - un indicateur clair de l'intensification de la violence - les Nations unies ont insisté le mois dernier sur la nécessité de saisir les opportunités de paix.

Parmi les morts, 927 enfants, soit le nombre le plus élevé de garçons et de filles tués dans le conflit au cours d'une seule année.

 

 

Shadi Khan Saif, Marc Chenault, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]