Attaque de Christchurch: Islamabad salue la réponse humaine et rapide de la Turquie (Interview)

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, s'est réjoui de la position du président turc au sein de l'OCI.

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, s’est réjoui de la tenue vendredi, à Istanbul, de la réunion urgente de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) en réaction à l’attaque terroriste de Christchurch. Il s’agit selon Qureshi d’une réaction "immédiate, humaine et islamique".

Au cours d’un entretien accordé à Anadolu, le chef de la diplomatie pakistanaise a déclaré que cette réunion intervient au moment opportun et contribue à créer un climat d’unité à l’intérieur et à l’extérieur du monde musulman.

Il a, ainsi, qualifié cette attaque terroriste, qui a visé des fidèles innocents en pleine prière dans une mosquée, de tragique.

Ce genre d’incidents se produisant dans plusieurs endroits du monde est de plus en plus récurrent car l’approche adoptée face à la montée de l’Islamophobie est inadéquate, a estimé Qureshi.

Cette attaque s’est produite dans une ville et dans un pays paisibles, ce qui témoigne du fait qu’il n’y a plus d’endroits sûrs et sécurisés dans le monde.

La Turquie a joué, selon Qureshi, un rôle primordial au sein de l’OCI après cette attaque terroriste.

Pareil pour la réaction pakistanaise qui a été également immédiate et instantanée. Le ministre a évoqué le souvenir du Pakistanais qui a été tué dans cette attaque alors qu'il tentait de sauver d’autres vies. Ce héros, qui a également perdu son fils, sous les tirs du terroriste, aura, selon lui, droit à la plus importante distinction civile pakistanaise.

Interrogé sur la diffamation et le discours haineux proférés par les terroristes envers la Turquie et son président, le responsable pakistanais a expliqué: "Le président turc Recep Tayyip Erdoğan adopte toujours des positions claires dans les situations difficiles. Cette clarté, cette franchise et cette indépendance sont souvent perçues comme des menaces pour bien des gens".

Qureshi a également exprimé son optimisme quant à la mise en place, sur le plan international, de mesures limitant la montée en puissance de l’Islamophobie. Les médias jouent, en ce sens, un rôle très important dans l’instauration d’un climat meilleur. De même pour les réseaux sociaux qui se doivent d’être plus responsables et clairs dans leur appréhension de l’Islamophobie.

La montée de l'extrême droite dans les sociétés occidentales semble également préoccuper le responsable pakistanais. A son avis, ces courants extrémistes profitent de la "peur de l’islam" pour gagner du terrain et mobiliser de plus en plus de personnes.

En ce qui concerne la crise entre le Pakistan et l’Inde, le Chef de la diplomatie pakistanaise a exprimé son mécontentement, en insistant sur la propension d'Islamabad à la désescalade entre les deux pays.

Il a, ainsi, rappelé que le Pakistan a subi une agression contre sa souveraineté et que sa réaction s’inscrit, par conséquent, dans le cadre de légitime défense.

L’Etat pakistanais, a-t-il ajouté, a exprimé à la partie indienne sa volonté de mettre en place un dialogue continu et ininterrompu. Le Chef de la diplomatie pakistanaise s'est dit optimiste quant à la mise en place de ce dialogue après les prochaines élections prévues en Inde pour avril et mai 2019.

Qureshi s’est, toutefois, indigné de la réaction indienne par rapport à l’attaque terroriste de Christchurch; une réaction en "contradiction" avec la volonté de l’Inde de faire partie de l'OCI. New Delhi a, en effet, omis de citer les termes "mosquées" et "musulmans" dans son communiqué, bien que des musulmans et leurs lieux de cultes aient été la cible de cette attaque terroriste, a-t-il relevé.

Pour ce qui est des relations bilatérales avec la Turquie, Qureshi s’est réjoui de leur solidité. Pour lui, ces rapports amicaux et chaleureux vont bien au delà du cadre officiel pour lier les deux peuples turc et pakistanais.

 

 

Moustapha Kamel, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]