Libye : Washington appelle les forces de Haftar à mettre fin à leur assaut contre Tripoli

Publié par Meher Hajbi le . Publié dans Actualité Afrique

Cette démarche facilitera davantage la coopération américano-libyenne pour contrer toute ingérence étrangère injustifiée

 

Les États-Unis ont appelé les forces de Khalifa Haftar à mettre fin à leur assaut contre la capitale Tripoli.

C’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint publié, vendredi, par le Département d'État américain suite à une discussion sécuritaire entre les États-Unis et la délégation du gouvernement d'entente nationale à Washington.

Le gouvernement américain et le gouvernement d’entente, représenté par le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Siala, et le ministre de l'Intérieur, Fathi Bachagha, ont lancé un dialogue sécuritaire bilatéral à Washington, a rapporté le communiqué.

Toujours selon le même document, “la délégation du gouvernement d’entente nationale a exprimé ses craintes vis-à-vis la situation sécuritaire actuelle et ses conséquences sur les civils en Libye”.

Dans ce contexte, les États-Unis ont appelé (les forces de Haftar) à mettre fin à leur assaut contre Tripoli.

Pour Washington, cette démarche facilitera davantage la coopération américano-libyenne pour contrer toute ingérence étrangère injustifiée, renforcera la position du gouvernement légitime du pays et résoudra les problèmes essentiels du conflit.

Par ailleurs, la délégation américaine a réitéré son soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Libye face aux tentatives russes d'exploiter le conflit contre la volonté du peuple libyen.

L'attaque de Haftar contre Tripoli, qui se poursuit depuis le 4 avril pour prendre le contrôle de la ville où siège le gouvernement d’entente, a fait échouer les efforts déployés par les Nations unies afin d’organiser une conférence de dialogue entre les Libyens pour une solution politique à la crise.

 

 

Abduljabbar Aburas, Meher Hajbi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: washington, Libye, Guerre Libye, Tripoli, Khalifa Haftar, états-unis libye, Le gouvernement d'entente, Les forces de Haftar

Imprimer