Algérie : mandat de dépôt contre l'ancien ministre de l’Industrie, Mahdjoub Bedda

Le conseiller enquêteur près la Cour suprême à Alger, a ordonné son incarcération temporaire à la prison d'El-Harrach.

 

L'ancien ministre algérien de l’Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, a été placé sous mandat de dépôt par décision, mercredi, de la Cour suprême algérienne. Il s’agit du deuxième ancien ministre de l’Industrie qui fait l’objet d’une telle procédure en l’espace d’une semaine.

La télévision gouvernementale algérienne a, ainsi, affirmé que « le conseiller enquêteur près la Cour suprême à Alger, a ordonné son incarcération temporaire à la prison d'El-Harrach ».

Bedda est accusé d’avoir accordé des privilèges indus à des constructeurs automobiles, notamment dans l'affaire du propriétaire de la marque "KIA", Hacène Arbaoui.

Youssef Yousfi, qui est également un ancien ministre de l’Industrie en Algérie a été placé en détention, dimanche dernier, dans une affaire de corruption se rapportant à un dossier d’assemblage d’automobiles.

 

 

 

Abdel Razek Abdallah, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Algérie, algérie justice, algérie politique

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]