Partisans et opposants au président camerounais s'affrontent à Genève

La police suisse a dû intervenir pour séparer les manifestants opposés, en faisant usage de gaz lacrymogène.

 

 

Partisans et opposants au président camerounais Paul Biya se sont affrontés samedi à Genève, où la police a dû faire usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule, ont rapporté des médias suisses.

La police genevoise a dû intervenir sur la route de Ferney pour séparer les manifestants opposés, séparés par moins de 50 mètre, précise la Radio Télévision Suisse (RTS) notant que la situation commençait à dégénérer samedi en début d'après-midi alors que les opposants au régime de Paul Biya tentaient de s'approcher du lieu où il réside.

Les deux manifestations avaient reçu l'aval des autorités genevoises, rappelle le même média, précisant qu'elles étaient censées se dérouler l'une sur la place des Nations, pour les opposants au régime de Paul Biya, et l'autre sur l'avenue de Budé, pour les partisans du président.

Au milieu, l'hôtel Intercontinental où séjourne depuis dimanche – pour des raisons privées – le président camerounais Paul Biya, âgé de 86 ans.

Les deux groupes se sont toutefois rapidement retrouvés et la police genevoise, déployée sur les lieux, a notamment dû faire usage de gaz lacrymogène, note encore la RTS.

Les manifestations devraient se terminer aux alentours de 17h selon la police genevoise. Les forces de l'ordre s'attendaient à "des risques de frictions entre les deux groupes", et assuraient avoir mis sur pied un dispositif adéquat pour éviter que la situation ne s'envenime.

Sur les réseaux sociaux, la tension était déjà palpable samedi matin entre les opposants au régime et les partisans du président Paul Biya, au pouvoir depuis 37 ans. Certains appelaient d'ailleurs à l'affrontement, indique le média suisse.

La diplomatie suisse joue un rôle de "facilitation" dans la crise que traverse actuellement le Cameroun. Une réunion avec divers groupes d'opposition vient d'avoir lieu en Suisse, pour préparer des négociations de paix entre le gouvernement et l'opposition politique, rappelle enfin la RTS.


 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Cameroun, Suisse, Paul Biya

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]