Tunisie : décès de 6 bébés en trois jours

Les bébés sont morts séparément, samedi, dimanche et lundi, pour des causes différentes.



Six nouveau-nés sont morts au cours des trois derniers jours dans la maternité de l’hôpital régional de Nabeul (60 km de Tunis vers le sud-est), provoquant une nouvelle polémique, a-t-on appris de source officielle, mardi.

Suite à ce drame, la ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, s’est dépêchée sur place pour suivre la situation de près et prendre les mesures nécessaires, a affirmé Chokri Nafti, chargé de l’information du ministère.

« Les bébés ne sont pas morts, le même jour », a-t-il indiqué, « mais en l’espace de 3 jours : samedi, dimanche et lundi », expliquant que les causes sont également différentes. « Certains souffraient d’insuffisance cardiaque, d’autres de malformations et d’autres de maladies difficiles à traiter », a-t-il souligné.

Dans l’immédiat, « la ministre par intérim a pris des mesures urgentes, à savoir la réaffectation des 6 pédiatres du gouvernorat de Nabeul, de sorte à couvrir tous les jours de la semaine et le renforcement du cadre paramédical de la maternité par l’affectation de ressources humaines supplémentaires, en provenance d’autres services.

Pour rappel, le chef du service néonatal par intérim de l’hôpital régional de Nabeul, Haithem Bchrouch, avait présenté sa démission dans une lettre en date du 12 mars 2019.

Il avait alerté de la gravité de la situation, évoquant un déficit dans le cadre médical et dans les équipements et mettant en garde le ministère contre les conséquences de cette situation sur l’état de santé des bébés dans le gouvernorat.

La mort de six bébés dans l’intervalle de trois jours a ravivé la polémique, au niveau des médias locaux, sur la situation déplorable de certains hôpitaux en Tunisie, rappelant in incident comparable en mars dernier, lorsque 12 bébés ont perdu la vie dans une maternité relevant d’un hôpital public de la capitale, Tunis.

Une enquête avait été ouverte et confirmé que leur décès était dû à une erreur humaine.

 

 

 

Lassaad Ben Ahmed

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: santé, Tunisie, Bébés morts

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]