Burkina Faso : 17 civils tués dans une attaque terroriste



Quelque 17 civils ont été tués dans une attaque contre le village Belehede, situé au nord-est du Burkina Faso, a annoncé dans un communiqué le ministère burkinabè de la Défense et des Anciens combattants.

« Dans la nuit du 18 au 19 juin 2019, un groupe armé terroriste a perpetré une attaque contre la population civile dans le village de Belehede, dans le département de Tongomayel », a indiqué le communiqué relayé par les médias locaux, jeudi.

« Cette attaque a causé la mort de 17 personnes », a ajouté la même source.

Aucun autre détail n’a été donné ni sur l’identité des assaillants ni sur les circonstances de l’attaque.

Le ministère de la Défense a ajouté, cependant, qu’une « opération de ratissage et de sécurisation a été immédiatement déclenchée par les forces armées nationales », appelant les populations à la vigilance et à dénoncer tout mouvement suspect.

Pour rappel, depuis 2015, le Burkina Faso est secoué par des attaques récurrentes, faisant de nombreuses victimes parmi les civils et les militaires.

Le 30 décembre 2018, l’état d’urgence avait été décrété dans 7 régions (sur 13 que compte le Burkina) situées au nord et à l’est du pays.

 

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]