AccueilÀ la UneArgent : les erreurs à ne surtout pas commettre si vous percevez...

Argent : les erreurs à ne surtout pas commettre si vous percevez une grosse somme d’argent !

Date:

Percevoir une grosse somme d’argent peut être une aubaine, mais cela comporte également son lot de pièges financiers à éviter à tout prix. Découvrez les erreurs cruciales à ne pas commettre pour préserver votre patrimoine et assurer une gestion financière saine.

Que ce soit un héritage, une donation, un gain issu des jeux de hasard ou même une vente immobilière, lorsqu’on reçoit une somme d’argent importante, il est crucial d’éviter certaines erreurs. Bastien Baron, conseiller en gestion de patrimoine chez Justae Gestion Privée, souligne l’importance de réfléchir à ses objectifs financiers dans une interview sur BFM Business.

Lire aussi :

  1. Retraite : découvrez les 3 dates où le virement de votre pension sera encore décalé en 2024 !
  2. Retraite : 5 solutions efficaces pour diminuer de moitié vos impôts !

Ne pas anticiper la fiscalité de l’année prochaine

Pour lui, commettre la première erreur revient à ne pas anticiper la fiscalité de l’année suivante.

“Sur certaines opérations, on est fiscalisé immédiatement donc c’est assez facile. Mais, si je prends l’exemple assez régulier des ventes d’actions gratuites (…), la fiscalité n’est qu’en N+1.

Donc si on a accumulé une certaine somme, qu’on l’a dépensée, allouée de manière illiquide, on a une mauvaise surprise quand on fait sa déclaration l’année suivante et souvent on se retrouve dans des situations assez rocambolesques”, ajoute-t-il.

Rembourser un crédit immobilier n’est pas forcément une bonne stratégie

Bastien Baron souligne également les risques pour ceux envisageant d’utiliser une somme importante pour rembourser rapidement un crédit immobilier. “Ce n’est pas forcément une bonne stratégie”, explique-t-il, faisant remarquer que de nombreux crédits ont été contractés à des taux très bas ces dernières années. De plus, il mentionne l’importance de l’assurance emprunteur pour protéger les proches en cas d’événements imprévus. Enfin, pour ceux assujettis à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), la dette peut être déduite, rendant le coût du crédit très faible, bien inférieur au rendement potentiel de l’épargne.

L’expert en gestion de patrimoine recommande également de ne pas suivre aveuglément les conseils de proches qui ont peut-être été confrontés à des situations similaires. Selon lui, chaque individu a des circonstances personnelles différentes telles que l’âge, le statut matrimonial, la présence d’enfants et le niveau de patrimoine. Les objectifs financiers peuvent également varier, tout comme le niveau de tolérance au risque.

Enfin, Bastien Baron met en garde contre l’inaction, soulignant que c’est une erreur courante. Il explique que de nombreuses personnes laissent l’argent dormir sur un compte courant ou sur un livret non réglementé, ce qui entraîne une perte de valeur réelle due à l’inflation. Même si cela peut sembler stable à court terme, il insiste sur le fait que ne rien faire peut entraîner une diminution constante du pouvoir d’achat au fil du temps.

Identifier vos objectifs

Après avoir énuméré les principales erreurs à éviter, Bastien Baron recommande en premier lieu de solliciter des conseils sans se précipiter lorsqu’une grosse somme d’argent est perçue. Ensuite, il encourage à entamer une réflexion sur la planification patrimoniale et à mettre en place une stratégie patrimoniale globale. Cela implique notamment d’identifier les objectifs financiers tels que la prévoyance des études des enfants, la préparation de la retraite ou l’acquisition d’une résidence secondaire.

“Chaque objectif que vous établissez ne présente pas le même horizon de placement. L’horizon temporel est crucial car il détermine directement le niveau de risque acceptable pour espérer un rendement. Plus le temps est long, plus on peut tolérer un certain niveau de risque”, souligne Bastien Baron.

Enfin, la dernière étape consiste à choisir, en collaboration avec un conseiller, le mode de détention approprié, que ce soit pour un bien immobilier (SCI, holding) ou par exemple lors d’un investissement dans des actifs cotés (PEA, contrat d’assurance-vie).

Caroline
Caroline
À 30 ans, je jongle entre ma carrière professionnelle et ma passion dévorante pour l'actualité et les sujets qui nous font vibrer. Des nouvelles brûlantes aux tendances les plus incontournables, je décrypte tout avec ma touche personnelle. Un café à la main et avec mon clavier comme meilleur allié, je m'efforce de vous offrir un contenu varié et authentique chaque jour !

Articles connexes

Vous pourriez être éligible à la prime d’activité : découvrez si vous êtes en dessous du seuil !

La prime d'activité est une aide financière destinée à soutenir les travailleurs aux revenus mensuels modestes. Vous pourriez...

Transavia lance une nouvelle destination de rêve au départ d’Orly : découvrez où !

Transavia élargit son réseau avec une nouvelle destination de rêve au départ d'Orly : êtes-vous prêt à découvrir...

Prix des pellets : baisse incroyable du tarif cette semaine, une chance pour les consommateurs !

Cette semaine, une nouvelle favorable attend les consommateurs : une baisse incroyable du prix des pellets, offrant une...

Frais bancaires de retrait aux guichets : comment les éviter alors qu’ils sont sur le point d’augmenter ?

Face à la prochaine augmentation des frais bancaires de retrait aux guichets, il est crucial de connaître les...