L'UEFA continue de surveiller la situation financière de huit clubs

L'UEFA continue de surveiller la situation financière de huit clubs

Galatasaray et Maccabi Tel Aviv n'ont pas respecté pas l'exigence de rentabilité, déclare l'UEFA.


L'UEFA a décidé mercredi de continuer à surveiller la situation financière de huit clubs qui sont sous le régime de règlement dans la saison 2018/19, dont quatre clubs turcs, Galatasaray, Fenerbahce, Besiktas et Trabzonspor.

"Avec la conclusion de deux nouveaux accords, huit clubs sont sous le régime de règlement dans la saison 2018/19: FC Astana, Besiktas JK, Fenerbahce SK, Galatasaray SK, FC Internazionale Milano, Maccabi Tel Aviv, FC Porto et Trabzonspor AS," a annoncé l'UEFA dans un communiqué mercredi.

Selon le régime de règlement, deux clubs, Galatasaray et Maccabi Tel Aviv, ne respectaient pas l'exigence d'équilibre et ont convenu de conclure des accords de règlement.

L'UEFA et Galatasaray ont conclu un accord de quatre ans. L'accord de règlement avec Galatasaray couvre les saisons sportives 2018/19, 2019/20, 2020/21 et 2021/22.

Galatasaray s'engage à atteindre le seuil de rentabilité à la période 2021/22 et s'engage à déclarer un déficit maximum tel que prévu dans ses prévisions pour l'exercice clos en 2018, soit 20 millions d'euros (24 millions de dollars) pour l'exercice se terminant en 2019 et 10 millions d'euros (12 millions de dollars) pour l'exercice clos en 2020.

"Galatasaray s'engage à verser un montant total pouvant aller jusqu'à 15 millions d'euros (18 millions de dollars), qui sera retenu sur les revenus générés par la participation aux compétitions de l'UEFA à partir de la saison 2017/18, dont la somme de 6 millions d'euros doit être payée en totalité, indépendamment de toute sortie anticipée du régime de règlement », a déclaré l'UEFA.

"Le paiement des 9 millions d'euros restants [11 millions de dollars] est conditionnel et peut être annulé dans certaines circonstances en fonction du respect par le club des mesures opérationnelles et financières imposées dans l'accord de règlement", a déclaré l'UEFA.

"Galatasaray accepte de limiter le nombre de joueurs qu'elle peut inclure sur la liste A aux fins de la participation aux compétitions de l'UEFA. En particulier, pour les saisons 2018/19 à 2021/22, Galatasaray ne peut enregistrer maximum de 21 joueurs sur la liste A, au lieu du maximum potentiel de 25 comme prévu dans les règlements compétitifs."

Cette restriction serait levée pour la saison 2019/20 à 22 joueurs, pour la saison 2020/21 à 23 joueurs et pour la saison 2021/22 à 25 joueurs.


Maccabi Tel Aviv

L'accord de règlement avec Maccabi Tel Aviv couvre les saisons sportives 2018/19, 2019/20 et 2020/21. Maccabi Tel-Aviv s'engage à atteindre la pleine conformité au seuil de rentabilité dans la période 2020/21.

Le club israélien s'engage à faire état d'un déficit de 20 millions d'euros maximum pour l'exercice clos en 2018 et de 10 millions d'euros pour l'exercice clos en 2019.

"Maccabi Tel-Aviv s'engage à verser un montant maximum de 1 million d'euros (1,2 million de dollars), qui sera retenu sur les revenus générés par la participation aux compétitions de l'UEFA à partir de la saison 2017/18 dont la somme de 200 000 euros qui doit être payée en totalité, indépendamment de toute sortie anticipée du régime de règlement ", a déclaré l'UEFA.

"Le paiement des 800 000 euros restants [942 660 dollars] est conditionnel et peut être annulé dans certaines circonstances en fonction du respect par le club des mesures opérationnelles et financières imposées dans l'accord de règlement", a déclaré l'UEFA.

"Le Maccabi Tel Aviv FC accepte qu'il soit soumis à une limitation du nombre de joueurs qu'il peut inclure sur la liste A aux fins de participation aux compétitions de l'UEFA.En particulier, pour la saison 2018/19, il ne peut inscrire qu'un nombre maximum de 22 joueurs sur la liste A, au lieu du maximum potentiel de 25 comme prévu dans les règlements compétitifs pertinents ", a déclaré l'UEFA.


D'autres clubs

Le FC Krasnodar, le FC Lokomotiv Moscou, l'AS Monaco FC, l'AS Roma et le FC Zenit Saint-Pétersbourg respectaient les exigences et l'objectif global de leurs accords et ces clubs sont tous sortis du régime de règlement, a indiqué l'UEFA.

"Le FC Astana, le Besiktas JK et le FC Porto ont respecté les objectifs fixés pour la saison 2017/18 et resteront dans le régime de règlement. Le régime de règlement continuera à s'appliquer pour la saison 2018/19 tant pour le FC Astana que pour Besiktas JK; jusqu'à et y compris la saison 2020/21 pour le FC Porto, comme prévu à l'origine ", est-il précisé dans le communiqué.

"La Chambre d'instruction du CFCB a conclu que le Fenerbahce SK, le FC Internazionale Milano et le Trabzonspor AS ont partiellement rempli les objectifs fixés pour la saison 2017/18", a déclaré l'UEFA.

"En conséquence, les mesures sportives conditionnelles prévues, telles que les restrictions de transfert et la limitation du nombre de joueurs dans la liste A, ne seront pas levées et continueront à s'appliquer pendant la saison 2018/19", a ajouté le communiqué.

Le régime de règlement continuera à s'appliquer pour la saison 2018/19 tant pour le FC Internazionale Milano que pour le Trabzonspor AS; et jusqu'à et y compris la saison 2019/20 pour Fenerbahce SK, a déclaré l'UEFA.

"La Chambre d'instruction du CFCB a décidé de renvoyer le dossier du FC Rubin Kazan à la Chambre d'Arbitrage CFCB car le club a violé son accord de règlement signé en mai 2014. En effet, le club n'a pas respecté l'exigence de rentabilité à la saison 2017/18", a déclaré l'UEFA.

La Chambre d'instruction du CFCB a également décidé de clore l'enquête sur le Paris Saint-Germain.

"Cette décision fait suite à un examen détaillé des contrats de transfert et à une analyse des comptes de gestion correspondants qui ont confirmé que ces transactions étaient conformes aux règlements de l'UEFA sur les licences de clubs et le fair-play financier", a déclaré l'UEFA.

La Chambre d'instruction du CFCB a en outre décidé d'infliger une amende de 100 000 euros (117 855 dollars) à l'Olympique de Marseille pour une infraction mineure à l'exigence d'équilibre au cours de la période de surveillance 2017/18. Le club continuera d'être sous surveillance de l'exigence de rentabilité pour la période 2018/19.


Fatih Erel, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez


Photographie : Archive, Agence Anadolu


 

 



 

 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]