MAE turc: "Le YPG ne sera en aucun cas présent à Astana"

Le chef de la diplomatie turque, Mevlüt Çavuşoğlu, a affirmé que la Turquie et la Russie sont du même avis concernant la participation des Etats-Unis aux pourparlers d'Astana visant à résoudre le conflit syrien.

 
AA - Ankara (Turquie) - Sultan Çoğalan, Nazlı Yüzbaşıoğlu, Ayşe Betül Gedikoğlu - "Le YPG ne sera en aucun cas présent à Astana", a insisté le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu. 

Le chef de la diplomatie turque répondait, mardi, aux questions des journalistes, à la suite d'une réunion au siège du Conseil de l'Enseignement supérieur (YOK), à Ankara.

Çavuşoğlu a réaffirmé le souhait de la Turquie de permettre aux pourparlers d'Astana sur la Syrie, le 23 janvier courant, d'être menés à bien, notant que des experts se rendront quelques temps avant cette date, à Astana.

"Ainsi, la Turquie, la Russie et l'Iran se réuniront", a-t-il lancé.

"Malheureusement, nous constatons que le régime [syrien] et certains groupes continuent encore de violer le cessez-le-feu. Il y a même de temps à autres des attaques aériennes. Lors de notre entretien téléphonique avec Lavrov [ministre russe des Affaires étrangères] je lui ai aussi rappelé ceci. Je les ai appelés à faire le nécessaire en tant que garant", a-t-il ajouté.

Affirmant que les préparatifs pour les pourparlers d'Astana sont actuellement menés, Çavuşoğlu a noté: " Le président du Kazakhstan enverra une lettre à l'ensemble des participants. Cependant, nous menons des discussions entres nous concernant le type d'invitation et les personnes qui seront invitées. Nous sommes du même avis que la Russie concernant la participation des Etats-Unis à Astana, il n'y a aucun problème là-dessus. Pour le moment, il est quasiment sûr que les Nations Unies, la Turquie, la Russie, l'Iran et les Etats-Unis d'Amérique y participeront. Une invitation sera envoyée à ces pays."

Çavuşoğlu a ajouté: " Cependant, le YPG ne prendra en aucun cas part aux pourparlers d'Astana. Nous ne pouvons pas accepter, ni permettre, qu'une organisation terroriste prenne part à la table des négociations. Notre ami, la Russie, est consciente de notre sensibilité à ce sujet et n'insiste pas là-dessus."

"Il est impossible de penser que des groupes qui commettent des actes terroristes prennent part au système. Au contraire, nous devons supprimer ces groupes terroristes. Que ce soit Daech ou les autres groupes terroristes, nous devons tous les supprimer", a-t-il conclu.

 

 
 
 
 
 
 
 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

Mevlut Cavusoglu AA

Mevlüt Çavuşoğlu - Archive © Agence Anadolu

 

 

Mots-clés: Russie, États-Unis, Diplomatie, guerre syrie, Syrie, Moyen-Orient, assad, al assad, bashar al assad, ONU actualité, Actualité Syrie, mort, morts, turquie russie, bombardement syrie, PYD, Alep, ONU, diplomatie états-unis, politique syrie, terreur syrie, diplomatie russie, Turquie Diplomatie / Relations étrangères, diplomatie turquie, diplomatie iran, cessation hostilités syrie, syrie turquie, Astana, Nadia Akari, états-unis russie, états-unis syrie, UNICEF, syrie diplomatie, Ayşe Betül Gedikoğlu, russie syrie, syrie nord, turquie syrie, iran diplomatie, PKK=YPG, cavusoglu, russie militaire, iran syrie, Sultan Çoğalan, enfants, santé enfants, Nazlı Yüzbaşıoğlu, russie diplomatie, etats-unis moyen orient, PYD KCK, moyen orient diplomatie, cavusoglu lavrov, lavrov cavusoglu , turquie russie militaire, civil moyen orient, PYD Europe, YPG / PYD USA, Province de Alep, ONU Moyen Orient, otan syrie, syrie opposition, dmitry peskov, enfants moyen-orient, enfants syrie, ONU Syrie, conférence astana syrie, Emel Öz Gözellik

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]